Crise post-électorale en Gambie: "50.000 personnes sont venues s’installer au Sénégal", Adama Barrow



Au deuxième jour de sa visite au Sénégal, le président Adama Barrow s’est rendu à Tivouane, Louga et Touba avant de rallier Médina Baye et Touba Sanokho, deux (2) cités religieuses de Kaolack.

«Cette visite de courtoisie que j’effectue à Médina Baye chez le khalife général des Niassène, Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niass, n’est rien d’autre qu’une expression de notre reconnaissance au Sénégal, un témoignage de notre reconnaissance aux guides religieux du Sénégal qui nous ont beaucoup soutenu lors de la crise post-électorale de notre pays. Ils (chefs religieux) ont formulé beaucoup de prières pour la paix en Gambie. Maintenant que ces prières sont exaucées, il est de notre devoir que nous revenions au Sénégal pour témoigner notre reconnaissance aux chefs religieux», a expliqué le président gambien, au cours d’une audience accordée à sa délégation par le khalife de Médina Baye, dans sa résidence en présence du gouverneur de la région de Kaolack Lamine Sagna et de plusieurs dignitaires religieux.

Sollicitant «encore des prières pour nos deux peuples et pour nos deux gouvernements pour qu’ils continuent de travailler dans l’unité, et la transparence pour amener la Sénégambie à un niveau jamais égalé dans l’histoire», le successeur de Yaya Jammeh a relevé que le Sénégal a accueilli 50. 000 personnes déplacées de la Gambie lors de la crise post-électorale.
 
«50.000 personnes sont venues s’installer au Sénégal. Personne n’est allé dans un autre pays africain, ni en Guinée Bissau. Toutes les populations déplacées sont venues au Sénégal. Donc, nous devons tout faire pour que règne l’harmonie et la paix entre nos deux peuples», a-t-il déclaré.

APS


Samedi 4 Mars 2017 - 15:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter