Crise scolaire : Al Amine fulmine contre les convocations des enseignants.

Après s’être impliqué pour la résolution du bras de fer entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a réussi à faire revenir les deux partis à de meilleurs sentiments. Mais, malgré cette accalmie, les convocations à l’endroit des enseignants n’ont pas cessé. Ce qui a mis le chef religieux hors de lui car considérant que cela ne ferait que ruiner les efforts des chefs religieux qui se sont impliqués pour la résolution définitive du problème.



Recevant les enseignants hier, Serigne Abdou Aziz Al Amine a vivement dénoncé les convocations à l’endroit des enseignants qui continuent de pleuvoir, malgré la décision de ces derniers de rejoindre les classes. Selon lui, cette décision est incompréhensible, et il doute même que le chef de l’Etat en soit informé ce qu’il compte faire : «En tout cas, le Président Macky Sall sera saisi de cette question, car je suis convaincu que le chef de l’Etat n’a pas demandé de poursuivre les convocations et les demandes d’explication».

Cette décision est aussi décriée par Mamadou Lamine Dianté qui avoue avoir demandé à ses camarades enseignants de ne plus déférer à ces convocations. Car, pense-t-il, elles sont l’œuvre «des fossoyeurs de la Républiques» tapis dans l’ombre prêts à saper les efforts tendant à faire revenir la paix en milieu scolaire.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 16 Juin 2016 - 10:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter