Crise scolaire: Mamadou Lamine Dianté charge l'Etat



Un conseil interministériel sur la rentrée scolaire s’est tenu hier. Mais les syndicats d’enseignants sont loin d’être rassurés malgré les directives annoncées par le gouvernement pour une bonne année.  Entre autres mesures, la construction de nouveaux bâtiments dont huit (8) collèges sont prévus dans la région de Dakar, trente (30) dans la région de Kolda, Ziguinchor, et Sédhiou. Des élections de représentativité vont être organisées. Mamadou Lamine Dianté, le secrétaire général du Saemss-Cusems (Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal), (Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire) déclare qu’aucune décision n’a été prise pour remédier aux mauvais résultats scolaires.


Et que « sur les 30 directives, seules cinq (5) ont pris une réalisation effective. Donc cela veut dire qu'on a été loin des ambitions que le gouvernement s’était fixées. Aucune directive na été prise, ni allant dans le sens de remédier aux mauvais résultats scolaires, ni dans le sens de satisfaire l’espace scolaire », soutient ce dernier. 


Vendredi 30 Octobre 2015 - 07:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter