Crise universitaire: Macky Sall convoque Mary Teuw Niane au Palais



Crise universitaire: Macky Sall convoque Mary Teuw Niane au Palais
Après plusieurs mois de crise à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) le président Macky Sall a décidé de prendre la situation à main. Ce qui va sans doute donner des conséquences qui ne vont pas plaire certains responsables de l'enseignement supérieur.

D'ailleurs, il semble chauffer du côté du ministre de l'enseignement supérieur Mary Teuw Niane a qui les étudiants et le SAES demandent le départ de la tête du ministère. Le président l'a reçu hier aux environs de 12h. Juste pour rappel depuis le retour du président Macky Sall, c'est la première fois qu'il reçoit le ministre.

Donc tout porte à croire que le ministre risque de plier bagage. Dés sa sortie d'audience, il avait le visage triste. Peut-être qu'il a été informé de son éventuel départ ? Affaire à suivre.


Mercredi 20 Août 2014 - 12:19




1.Posté par Pr. Malick Ndiaye a eu raison le 21/08/2014 01:56
Rédigé le Mercredi 28 Mai 2014 à 15:13
sur Leral

Le Pr Malick Ndiaye invite Mary Teuw Niane à la démission
Dans la recherche de solution à la crise qui secoue l'Université Cheikh Anta Diop, la démission du ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, Mary Teuw Niane, est un passage obligé. C'est du moins, la conviction de l'universitaire et sociologue Malick Ndiaye. "La mesure d'apaisement élémentaire serait que le ministre de l'Enseignement qui a fait échec de toute façon rende son tablier de lui-même ou qu'il y soit forcé", a-t-il exigé. A l'en croire, la méthode de notre pays qui est celle de consensus, de l'apaisement, du dialogue, commande de lâcher, soi-même son portefeuille au nom de la paix, ou alors que les autorités prennent leurs responsabilités. Car, selon Malick Ndiaye qui s'exprime dans le journal La Tribune, "Mary Teuw Niane a mal géré la situation à l'Université. Et quand on est incompétent et qu'à chaque fois on utilise les mesures autoritaires où on pousse le Gouvernement ou le président de la République à utiliser des mesures administratives, policières, la voie de la sortie est toute indiquée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter