Croissance Economique Mondiale : Le Sénégal et la Guinée Bissau restent les derniers de la classe



Croissance Economique Mondiale : Le Sénégal et la Guinée Bissau restent les derniers de la classe
Selon la dernière note de conjoncture économique de l’année 2009 publiée par la direction de la Prévision et des Etudes Economiques/DSC Note Mensuelle de conjoncture @ décembre 2009 N° 36, la zone UEMOA observe une croissance peu satisfaisante après la nette chute de l’activité, qui a conduit l’ensemble des pays industrialisés dans une profonde récession. N’empêche, le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale (BM) ont promis un redressement de l’économie mondiale pour l’année 2010.

En effet, la direction de la Prévision et des Etudes Economiques/DSC, dans sa dernière note de conjoncture économique de l’année 2009, souligne que dans la zone de l’UEMOA, en dépit des disparités entre pays, l’inflation confirme sa tendance baissière en affichant un taux annuel pour 2009, estimé à 1% après une hausse 7,6%, un an auparavant. La Guinée Bissau et le Sénégal restent les derniers de la classe, en enregistrant des taux respectifs de déflation de 1,7% et de 1,1%, soit les plus bas de toute l’Union. Pourtant signale la note, au mois de décembre 2009, la compétitivité de l’économie sénégalaise s’est améliorée de 2,4%, en variation mensuelle, en raison du différentiel d’inflation favorable de 1,5% conjugué à la dépréciation de 0,9% du franc CFA vis-à-vis de la monnaie des partenaires commerciaux.

Sur l’année 2009, la compétitivité s’est renforcée de 1% par rapport à l’année précédente, grâce au différentiel d’inflation favorable de 3,5% qui a annihilé l’effet de l’appréciation de 2,6% du franc CFA par rapport à la monnaie des partenaires. Parallèlement, la meilleure note revient au Niger qui demeure le seul pays de l’Union ayant un taux supérieur au seuil de convergence de 3%, avec 4,2 %. Quant à la Côte d’Ivoire, elle est à 1% de hausse, soit le même niveau que l’UEMOA.



Pourtant, souligne la note, dans la plupart des pays industrialisés, la situation économique s’est nettement améliorée dés le début du deuxième trimestre. Et à partir du troisième trimestre, un nombre grandissant de pays ont enregistré une croissance trimestrielle positive de leur Produit Intérieur Brut (PIB). Toutefois, au terme de l’année 2009, la croissance économique mondiale est globalement attendue à -1,1% par le Fonds Monétaire International (FMI) et à -2,2 par la Banque Mondiale (BM). En perspective pour 2010, l’économie mondiale devrait se rétablir et les prévisions de ces deux institutions tablent respectivement sur des taux de croissance de 3,1 % et de 2,7%.

Marième Faye (Stagiaire)

Lundi 1 Février 2010 - 15:29




1.Posté par Croissance économique mondiale: le Sénégal et la Guinée Biss le 03/02/2010 13:02
Croissance économique mondiale: le Sénégal et la Guinée Bissau retent les derniers de la classe ou premiers?
Madame Faye a certainement mal analysé la note de conjoncture du mois de décembre 2009 publiée par la DPEE. En réalité, elle confond inflation et taux de croissance. Le Sénégal et la Guinée Bissau ont effectivement enregistré le niveau d'inflation le plus bas de l'Union (UEMOA), ce qui qui est une bonne chose. Il ya également d'autres "incompréhensions" dans son article. Donc je lui suggère de prendre contact avec les auteurs de cette publication pour de plus amples explications.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter