Csdh : Me Pape Sène répond à ses détracteurs.

Suite à la polémique suscitée par sa nomination à la tête du Comité sénégalais des droits de l’homme (Csdh), Me Pape Sène est sorti de sa réserve. Selon «l’apériste», rien ne peut lui être reproché et sa casquette d’homme politique ne peut pas interférer avec celle de défenseur des libertés humaines.



Csdh : Me Pape Sène répond à ses détracteurs.
 «C’est une polémique inutile  dans la mesure où l’argument qui est avancé n’est pas du tout un argument sérieux». Ces propos sont de Me Pape Sène qui répliquait à ses pourfendeurs qui décrient sa nomination à la tête du Csdh.

 Et l’avocat de poursuivre sur les ondes de la rfm : «Ils brandissent la casquette politique mais ce qu’ils doivent savoir c’est que, à côté de cette casquette politique j’ai d’autres casquettes, celle d’avocat à la cour et celle de défenseur des droits de l’homme. Je pense et je l’ai dit, qu’il n’y a pas une meilleure casquette pour assurer la promotion et la protection des droit de l’homme », a-t-il déclaré.

Le successeur d’Alioune Tine à la tête du Csdh est d’avis que ceux qui le dénigrent doivent aussi prendre en compte qu’il est aussi le premier avocat à occuper ce poste, et qu’il est avocat depuis dix ans.

S’indignant de ces accusations, le maire de Ndondol martèle : «Cela fait 10 que je porte la robe de la promotion des droit humains, ce n’est pas demain que je vais rompre avec cette conviction qui est en moi. Je pense que aujourd’hui, l’argument qui est brandi n’est pas pertinent dans le mesure où je suis un défenseur attitré des droits de l’homme et la preuve est que l’ensemble de ces organisations sont pratiquement dirigées par des avocats».
http://www.pressafrik.com/Nomination-de-Me-Pape-Sene-a-la-tete-du-CSDH-les-droits-de-l-hommistes-s-inquietent_a144811.html

Ousmane Demba Kane

Dimanche 3 Janvier 2016 - 13:26




1.Posté par Leuk le 04/01/2016 15:59
Ah! C'est lui!
L'homme des plateaux.
Mais il y était pour défendre son APR et non pour autre chose.
Lui est très mal placé pour remplacer le Professeur Alioune TINE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter