Cyclisme-15e édition Tour du Sénégal : Dakar-Tivaouane, la première étape

Le Tour du Sénégal a lancé sa 15e édition ce samedi à Dakar pour huit jours de course du 23 au 30 avril. Il réunira 72 coureurs, membres de douze équipes différentes issues de dix pays différents. Le Sénégal alignera deux formations au départ des 977 kilométrés avec Dakar – Tivaouane pour la première étape.



Cyclisme-15e édition Tour du Sénégal : Dakar-Tivaouane, la première étape
Le Tour du Sénégal s’est élancé ce matin dans la capitale. La première étape est Dakar – Tivaouane. Une semaine  sur les routes du pays amèneront les coureurs jusqu’à Saint-Louis au Nord, Fatick et Diourbel à l’Est ou encore Joal au Sud sur la Petite Côte.
 
L’ultime étape qui mettra fin à 977 kilomètres de pédalage, se déroulera dans la capitale sur le Boulevard Charles De Gaulle avec un circuit fermé le samedi 30 avril. Douze équipes et 72 coureurs seront au départ de ce tour qui est référencé dans l’UCI Africa Tour.
 
Colorant le bitume sénégalais, on pourra voir les maillots des équipes d’Algérie, du Maroc, de la Gambie, de la Tunisie, de la République Démocratique du Congo ainsi que du Sénégal bien sûr. Le pays hôte comptera d’ailleurs une équipe de type régionale. Du côté des Européens, Global Cycling Team (Hollande), Avia Wcup Cycling Team (Belgique), Espoirs-Fachklinik Dr Herzog et Embrace The World (Allemagne) viendront gonfler les rangs des équipes africaines. On note aussi la présence d’une équipe des Emirats Arabe Unies, Al Marakeb Pro Cycling Team.
 
Le parcours modifié
Un changement de parcours est venu perturber les derniers préparatifs. La quatrième étape qui devait relier Thiès à Kaolack via Diourbel arrivera finalement à Fatick. L’organisateur de l’épreuve, Michel Thioub argue des problèmes de logement. «Il ne faut pas mettre les coureurs dans les voitures, il faut les ménager un peu» après les étapes, développe-t-il.
 
En effet, les longs trajets en voitures, qui suivent l’arrivée de chaque étape afin de rejoindre l’hôtel, sont du temps en moins pour soigner sa récupération. «Il y a des élites assez costauds» annonce Michel Thioub, citant notamment les équipes d’Algérie et du Maroc.

Le Tour du Sénégal traversera seulement six des quatorze régions du Sénégal : «Il faut faire des choix», explique l’organisateur de l’épreuve. «Le Tour de France ce n’est pas le tour de la France» fait-il remarquer assez justement. Le tracé du parcours est aussi influé par le réseau routier qui est «excellent» selon lui et par la capacité hôtelière.

Pour rappel, le vainqueur sortant de l’épreuve, le Marocain Zouhair Rahil ne sera pas sur son vélo pour défendre son titre entre le 23 et 30 avril.
 
 

Khadim FALL

Samedi 23 Avril 2016 - 18:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter