DÉCRYPTAGE : Égypte : le lourd prix à payer pour manifester



Qu’il s’agisse d’un rassemblement politique ou non, les Égyptiens doivent désormais suivre une longue procédure d’autorisation pour manifester. La police, quant à elle, est autorisée à recourir à la force létale en cas de débordements.

Source : http://www.france24.com/fr/20131126-egypte-loi-man...

Anne-Diandra LOUARN

Mardi 26 Novembre 2013 - 17:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter