DGID - Ousmane Sonko menace Cheikh Ahmed Tidiane BA: «Je vais porter plainte… »



L’Inspecteur principal des Impôts et Domaines, Ousmane Sonko poursuit son combat contre le Directeur Général des Impôts et Domaines (DGID), Cheikh Ahmed Tidiane BA pour complicité dans l’affaire Petro Tim.

Le président du parti PASTEF avertit son patron, Cheikh Ahmed Tidiane BA contre qui il compte porter plainte. Cette fois, ce n’est pas pour dénoncer la suspension dont il fait l’objet mais pour une complicité dans l’affaire Petro Tim.

Pour Ousmane Sonko, le Dg serait complice du non reversement des 90 milliards de F CFA qu’Aliou Sall doit au fisc sénégalais dans le cadre de la transaction de la licence de cession entre Petro Tim et Timis Corporate de Franck Timis. D’ailleurs, à ceux qui l’accusent de ne pas respecter le droit de réserve, Ousmane Sonko révèle avoir interpelé son supérieur, le Directeur de la Dgid sur la question.
 
«J’ai été bien précis en disant à mon Dg que je ne m’y connais pas en exploitation pétrolière mais je sais qu’il (le Dg) risque d’être cité en complice si jamais cette affaire atteint sa prescription et qu’Aliou Sall et Timis ne soient inquiétés dans la procédure de paiement des Impôts qu’ils doivent verser au Trésor public dans le cadre de cette transaction. Si Petro Tim et Aliou Sall ont cédé leur 90 % d’actions à Timis Corporate qui, deux (2) mois plus tard, a, à son tour, cédé 60 % de ses parts à Kosmos Energy à 200 milliards de F CFA, la règle de trois voudrait qu’Aliou Sall ait au moins cédé ses actions à 300 milliards F CFA. Et dans ce cas, ils doivent verser au moins 90 milliards de F CFA au fisc. Et c’est dans ce cadre que j’ai été convoqué devant l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) où j’ai exposé la question aux enquêteurs», soutient l’inspecteur général des Impôts et Domaines.

«C’est également, dans cette logique », marque-t-il dans «La Tribune» qu’il «a interpelé le Dg de la DGID quant au délai de prescription par rapport au non reversement des Impôts. Il le sait tout autant que moi et il laisse faire devant plusieurs forfaitures qui sont commises dans ce pays. Si ces délais expirent, je porterai plainte contre le DGID pour déni d’administration».  


Jeudi 4 Août 2016 - 13:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter