DIAPO & VIDEOS Scrutin Législatives 2012: Wade serait-il une bête politique assagie?

Abdoulaye Wade qui était si prompt à dégainer, à user d'un langage guerrier a utilisé ce dimanche un ton très doux. Marchant calmement et par moment jetant un coup d'oeil à la foule pour savoir s'il est encore aussi populaire, l'ancien chef de l'Etat a appelé ses militants à voter calmement et à attendre sereinement les résultats du scrutin. "Mon parti se pliera à la victoire du camp adverse. Nous sommes une démocratie majeure tout doit se faire dans le calme", a lancé le "Pape du Sopi". Extraits vidéos



Le président Abdoulaye Wade est venu accomplir son devoir de citoyen peu avant 17h ce dimanche à l’école élémentaire franco-arabe du point E. A son arrivée maître Wade à reçu un accueil chaleureux de la part de ses nombreux partisans qui, semble-t-il,  l’attendaient depuis un bon moment sous le soleil.

Bien que grouillant de monde l'ambiance était plutôt calme sur les allés Seydou Nourou Tall. Cependant dès que  le cortège du président Wade s'est fait entendre , la rue est sorti brusquement de sa torpeur pour arborer des airs de meeting politique. Les militants du PDS se sont précipité sur leur mentor en criant sopi et sonnom, ou les deux en même temps,  pour lui témoigner soutien et affection, se disputant l'espace avec les  nombreux journalistes, photographes et cameramens.

En  quelques minites l'endroit est devenu noir de monde,  tous aglutiné devant la porte du bureau de vote, attendant de pouvoir arracher à Wade un mot,ou une phrase.

Après avoir voté il s’est réjouit du bon déroulement du scrutin et a déclaré que son parti ainsi que  lui-même  acceptent  d’avance le choix des sénégalais. « Au moment du dépouillement, ce que la majorité des sénégalais aura décidé fera autorité » a-t-il déclaré. Abdoulaye Wade a soutenu qu’un pays qui est tout le temps en campagne électorale ne peut pas prétendre se développer, avant d’exhorter tout un chacun à travailler.

En ce qui concerne le  faible taux de participation des sénégalais, Maître Wade pense que si celui-ci  avoisine ou dépasse légèrement 50 % c’est normal ;  la situation est tout autre lorsque le taux d’abstention est  très important il convient  d’en tirer les conclusions qui s’impose car « rester chez soi et s’abstenir de voter est une décision politique ».

Abdoulaye Wade était accompagnée de Madame Viviane Wade qui, a déchiré en passant le bulletin de Benno Book Guis Guis, avant de repartir après avoir voté. Il était également accompagné de Samuel Sarr, Serigne Mbacké Ndiaye, entres autres.

Awa Cheikh Faye





Dimanche 1 Juillet 2012 - 19:10




1.Posté par Bébé le 01/07/2012 20:27
Il a intêret à s'assagir.
Sinon...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter