DIRECT - Walf fadjri: les forces de l'ordre se sont finalement retirées



La tension est vive présentement devant les locaux du groupe Walf fadjri qui est menacé de fermeture. Selon les propres termes des journalistes, c'est Abdou Karim Sall de l'ARTP et ses hommes qui se sont présentés sur place pour fermer le signal. En bouclier, les populations ont assiégé les lieux pour l'empêcher. 

Barthélémy Dias sur place, Idrissa Seck invite Macky Sall à ouvrir toutes les portes des prisons parce qu'ils ne le laisseront pas faire". "Je n'ai jamais vu cela dans ma carrière", dira Wade qui réagit depuis Paris.  «C’est une agression et on ne doit pas l’accepter», déplore Malick Gakou qui manifeste sa solidarité à Sidy Lamine Niass, PDG du Groupe Walfadjri. 

Les forces de l'ordre se sont finalement retirées. 



 


Dimanche 20 Mars 2016 - 13:33




1.Posté par PAPE le 20/03/2016 14:58
NOUS SOMMES DANS UNE DÉMOCRATIE. IL Y A DES CHOSES QUI NE SONT PLUS POSSIBLES. MACKY SALL CONSIDÈRE LE SENEGAL COMME SA PROPRIÉTÉ ET UTILISE LES FORCES DE L'ORDRE POUR COMPENSER SON INCOMPÉTENCE ET SA NULLITÉ
LA MOBILISATION DES CITOYENS À PAYE. LE SENEGAL EST UNE DÉMOCRATIE ET ENTEND LE RESTER.
LE REGIME DE TERREUR NE MARCHE PAS
C'EST UN NON MASSIF QUÎ SORTIRA DES URNES.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter