«DNS changer» : risque de coupure d’internet avec l'expiration du programme de protection du FBI contre le virus

Pour les experts, 300 000 ordinateurs pourraient se retrouver coupés du réseau internet. En cause : un virus informatique qui a sévi entre 2007 et 2011. Mais les risques en France sont en fait assez modérés.



Depuis 2007, quatre millions d'ordinateurs dans le monde ont été infectés par le virus « DNS changer ».
Depuis 2007, quatre millions d'ordinateurs dans le monde ont été infectés par le virus « DNS changer ».
Pour ceux qui n'ont pas changé d'ordinateur ces deux dernières années, le virus « DNS changer » peut être une menace. Ce programme malveillant renvoie automatiquement les utilisateurs sur des copies de sites internet réputés.

Le but : voler leurs données et les pousser à la dépense, pour enrichir les cybercriminels. Ces malfaiteurs, six Estoniens et un Russe, ne devraient plus tirer de bénéfices de leur création. Ils sont derrière les barreaux depuis novembre dernier, arrêtés par le FBI lors d'une opération internationale.

Mais après cette arrestation, plutôt que de débrancher les serveurs illégaux, le FBI a reçu l'autorisation d'en créer de nouveaux, qui permettent un bon trafic même pour les ordinateurs infectés. La licence est arrivée à terme ce lundi 9 juillet.

Depuis 2007, quatre millions d'ordinateurs dans le monde ont été infectés par ce virus et 300 000 ordinateurs le seraient toujours. Le problème pour les ordinateurs touchés, c'est que ce virus bloque aussi les mises à jour des anti-virus. Ils sont donc plus vulnérables.

Autre problème: impossible de les réparer pour l’instant puisque selon toute vraisemblance, ils n'ont déjà plus internet.
Source: RFI

Dépêche

Mardi 10 Juillet 2012 - 12:10


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter