DPG de Mme Aminata Touré: De BOK YAKAR A TASS YAKAR

MSU France constate qu’aussi bien sur le fond que la forme, le discours du Premier Ministre marque une rupture dans la continuité. Continuité d’un échec programmé.



Sidy Fall, Msu France
Sidy Fall, Msu France

« Le MSU France note qu’après avoir épuisé toutes ses cartes et battu tous les records d’impopularité en un an et demi d’exercice du pouvoir, ce gouvernement, par la voix du Premier Ministre, fidèle à sa tactique de ruse, nous sert un plat de mauvais goût, par l’instrumentalisation d’une partie de nos compatriotes fragiles (les personnes en situation de handicap), à des fins politiques ».

Pour le MSU France, «  plus que jamais, l’économie et le social ont été les parents pauvres du discours de politique générale de Mme Aminata Touré, dont les pères de familles confrontés aux difficultés  quotidiennes de la vie chère, les étudiants, les victimes des inondations, les chômeurs, les ambulants, la Casamance …ont encore une fois, été les grands perdants ».

« De louvoiements en louvoiements, de déclarations d’intention en déclarations d’intention, de vœux pieux en vœux pieux, cette déclaration de politique générale est, pour le MSU France, la preuve que ce gouvernement est en train de transformer, lentement, mais sûrement, le BOK YAKAR en un monumental TASS YAKAR », soutient MSU France qui  exige « la mise en place immédiate d’une commission parlementaire pour faire toute la lumière sur l’énorme scandale, révélé par la presse, des 100 millions de francs CFA d’indemnités versées à MBAYE N’DIAYE et MOUSTAPHA LO ».

 



Mardi 5 Novembre 2013 - 11:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter