Dakar- Bamako Ferroviaire (DBF) : le ministre annonce un versement de 7 milliards 500 millions

Le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement a reçu les syndicalistes de la société Dakar Bamako Ferroviaire (DBF). Mansour Elimane Kane s'est entretenu avec eux sur les questions qui les préoccupent.



Dakar- Bamako Ferroviaire (DBF) : le ministre annonce un versement de  7 milliards 500 millions
Sous la houlette de Mambaye Tounkara, Secrétaire général de SUTRAIL, Cheikh Diène, Sg FETRAIL) et de Mame Demba Diakhate, Sg SATRAIL, les syndicalistes ont, entre autres points, échangé avec le ministre sur le problème des indemnités de départ non payées aux agents partis à la retraite en 2016 et à ceux qui sont concernés en 2017. Des indemnités qui s’élèvent à 452 millions de F CFA, selon eux. Ils ont également manifesté leur inquiétude relative à la poursuite de la prise en charge des salaires des travailleurs de DBF.

A sa prise de parole, la tutelle a tenu à les rassurer en exprimant "la volonté" du président de la République de réhabiliter les rails au Sénégal, gage selon lui, "d’une croissance inclusive pour le pays".


Mansour Elimane Kane qui a toutefois regretté la façon dont l’arrêt de travail a été organisé le 03 Juillet passé, "sans préavis", a rappelé aux syndicalistes que les deux Etats ont versé chacun trois milliards sept cent cinquante millions (3.750.000.000 F CFA), ce qui fait un total de sept milliards cinq cent millions de franc CFA (7.500.000.000 FCFA) "pour soutenir la reprise des activités de cette société".

Réaffirmant à ces travailleurs que "le programme fonctionnel de l’Etat du Sénégal sur la question du chemin de fer reste la réhabilitation du rail", le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement a soutenu que les pièces de rechange ont été déjà achetées au Canada et vont bientôt être réceptionnées. Ce, "pour permettre la réfection des locomotives". A côté de cela, assure-t-il, "d’autres contacts très avancés sont noués avec des partenaires pour réhabiliter les rails et acquérir de nouvelles locomotives afin de reprendre les circulations sur l’axe Dakar-Bamako". 

 


Sur la question des préoccupations, il a pris l’engagement, en relation avec le ministère chargé des Finances pour que les salaires continuent  à être versés aux travailleurs en attendant que la société employeur recouvre l’équilibre d’exploitation qui lui permettra d’assumer ses charges, note "Libération". 

Et, concernant le  paiement des indemnités de départ à la retraite, Mansour Elimane Kane a manifesté sa "disponibilité à rechercher une solution diligente" au problème. Avant de témoigner sa solidarité envers les travailleurs concernés. Cependant, il a demandé à l’administration de DBF et à ses collaborateurs de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que la prise en charge médicale des travailleurs soit effective et sans retard au niveau des structures de santé.

Pour terminer, la tutelle a proposé la tenue d’une rencontre tous les trois (3) mois entre les travailleurs de DBF et l’Etat du Sénégal pour échanger des informations sur la situation, ainsi que les actes posés par l’Etat dans le cadre  de "la politique de la relance du chemin de fer au Sénégal et sur toutes les questions qui tournent autour de cela".  

A la fin, les syndicalistes qui ont exprimé leur satisfaction face aux réponses apportées par le ministre, prévoient de tenir une Assemblée générale suivie d’un point de presse pour partager avec l’opinion les décisions arrêtées lors de cette rencontre.       
   

Assane Walo Gueye (Stagiaire)

Mercredi 26 Juillet 2017 - 13:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter