Dakar Bamako Ferroviaire: les syndicalistes en croisade contre Abdou Ndéné Sall

Le retard de leur salaire du mois de septembre met les cheminots de Dakar-Bamako Ferroviaire dans tous leurs états. Ces derniers qui se sont exprimés lors d’un point de presse, fustigent la gestion d’Abdoul Ndéné Sall. Profitant de l’occasion, ils ont aussi déploré les 9 mois que les retraités ont passés sans percevoir leur indemnité de départ.



Dakar Bamako Ferroviaire: les syndicalistes en croisade contre Abdou Ndéné Sall
«Les cheminots ne sont pas loin d’être des mendiants », a déclaré Madiodio Diagne, coordonnateur de l’Union des travailleurs du chemin de fer qui rappelle que jusqu’au 11 octobre, les salaires du mois de septembre n’ont pas été perçus.

 Autre point qui a été abordé lors de ce point de presse et qui interpelle les travailleurs a été la situation des retraités de leur structure : «les retraités courent derrière leurs indemnités de départ depuis plus de 9 mois, et c’est pourquoi, certains pères de famille ont même vu leurs enfants chasser des écoles, tandis que d’autres vont difficilement célébrer le premier jour de l’an musulman».

M. Cissokho de marteler que : «la première façon de pousser quelqu’un à la rébellion, c’est de couper ses vivres. Tout le monde sait que la date limite de paiement des salaires du mois écoulé, c’est le 8. On pouvait protester vivement comme cela se fait dans d’autres entreprises, mais nous avons choisi une autre forme de lutte».

Mais, fait-il savoir, ils ne comptent pas en rester là et envisagent d’initier un plan d’action pour rentrer dans leurs fonds.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 13 Octobre 2016 - 10:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter