Dakar Bamako ferroviaire: les employés en arrêt de travail « pour la relance définitive du chemin de fer »



Dakar Bamako ferroviaire: les employés en arrêt de travail « pour la relance définitive du chemin de fer »
« Nous sommes dans nos lieux de travail et nous avons arrêté systématiquement le travail pour 24 heures », campe le Secrétaire général du SUDRAIL affilié à la CNTS / FC, président du cadre unitaire des syndicats de Dakar Bamako composé du syndicat SATRAIL affilié à l’UNSAS.
Mame Mbaye Tounkara indique qu’ils « (ont porté le combat pour la reprise de Transrail, ce qui a permis aujourd’hui à l’autorité sénégalaise de dérouler ses projets ferroviaires à travers le TER (Train Express Régional) et autres».
«N’eût été la reprise de Transrail, l’autorité sénégalaise n’aurait pas les moyens de dérouler ses projets. Et, on s’attendait automatiquement à la relance de la ligne Dakar-Bamako. Les Etats nous avaient alloué sept (7) milliards F CFA pour sécuriser les salaires, réhabiliter les machines et réparer les parties critiques de la voie mais malheureusement, les 80 % de cette somme ont servi au paiement des salaires», martèle-t-il.

«C’est conscients de tout cela, après quinze (15) mois de résiliation du contrat de concession» que ces travailleurs crient leur ras-le-bol.

«Nous avons constaté qu’on est toujours à la case départ avec trois (3) locomotives de service qui sont actuellement dans un niveau de dégradation très avancé, une voie ferrée délabrée, des populations qui réclament le retour du train voyageur de Dakar, Kayes, Bamako, la situation sociale liée au non-paiement des indemnités aux retraités depuis un an et demi… Nous en avons marre et nous avons décidé maintenant de faire bloc autour des trois (3) syndicats, de toutes les associations, de porter le combat pour la relance définitive du chemin de fer», scandent-ils. 


Lundi 3 Juillet 2017 - 15:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter