Dakar risque d'être insalubre, les travailleurs du nettoiement bandent les muscles contre le gouvernement



Le Front unitaire des syndicats du nettoiement a fait face hier à la presse à la Maison des travailleurs Iba Ndiaye Diadji. Il a tenu à affirmer sa volonté d'aller en grève si ses revendications ne sont pas satisfaites. Selon Madani Sy, le coordonnateur du front, le secteur du nettoiement est confronté à d'énormes difficultés. Face à cette situation, dit-il, les autorités semblent fermer les yeux. Suite à cela, les travailleurs du nettoiement ont prévu de déposer un préavis de grève pour avertir les autorités et si leurs revendications ne sont pas prises en compte, ils vont passer à la vitesse supérieure.

Ils dénoncent une absence totale de volonté pour résoudre les problèmes des éboueurs. Ils en veulent pour preuve les nombreuses correspondances qu'ils ont envoyées aux autorités et qui sont restées sans suite. Ils comptent arrêter le travail à partir de dimanche nuit. « A partir de dimanche nuit nous allons arrêter le travail et ça va continuer jusqu'à obtenir gain de cause. On a trouvé que la direction fait du dilatoire. Nous ne reculerons pas. Nous lançons un appel au chef de l'Etat... », peste Madani Sy.

Les travailleurs revendiquent : la validation de la convention collective du nettoiement, la mise en place d'un accord d'établissement sur la base de la convention du nettoiement, l'établissement des bulletins de salaires, le prolongement de l'âge de la retraite, le paiement des salaires, entre autres.



Jeudi 29 Mai 2014 - 10:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter