Dans l’est de la RDC, près de 36 personnes ont été enlevées en une semaine par des groupes armés

Dans l'est de la République démocratique du Congo, la société civile du territoire de Beni tire la sonnette d'alarme auprès une nouvelle vague d'enlèvements et d'assassinats. Au total, 36 personnes ont disparu en l'espace d'une semaine dans les collectivités de Watalinga, Rwenzori et Beni-Mbau. Et cinq autres ont été tuées. Des enlèvements et des assassinats attribués par la société civile aux ADF-NALU, une rébellion ougandaise, et à un groupe maï-maï. Des exactions qui se multiplient sur un territoire où la population se sent oubliée des autorités. La société civile du territoire de Béni appelle le gouvernement congolais à agir contre ces groupes armés.



A Beni, au Nord-Kivu, la situation sécuritaire reste un sujet de préoccupation. Wikimédia
A Beni, au Nord-Kivu, la situation sécuritaire reste un sujet de préoccupation. Wikimédia
Teddy Kataliko
un des responsables de la société civile.
"Le gouvernement devrait fournir plus d'efforts pour stabiliser cette situation que nous jugeons très grave."


Source : Rfi.fr

 

67___rdc_son_appel_scte_civile_beni.mp3 67_-_RDC_son_appel_scte_civile_beni.mp3  (354.37 Ko)



Dépéche

Mardi 1 Octobre 2013 - 12:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter