Darfour: deux pilotes russes enlevés, Khartoum inflexible

Deux civils, pilotes d'hélicoptères de nationalité russe travaillant pour la Mission conjointe de l'Union africaine et des Nation unies pour la paix au Darfour (Minuad), ont été enlevés jeudi 29 janvier par un groupe armé au centre du Darfour.



Les deux pilotes russes travaillaient pour la Mission conjointe de l'Union africaine et des Nation unies pour la paix au Darfour (Minuad) AFP/ASHRAF SHAZLY
Les deux pilotes russes travaillaient pour la Mission conjointe de l'Union africaine et des Nation unies pour la paix au Darfour (Minuad) AFP/ASHRAF SHAZLY

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères russe, via son ambassade à Khartoum, a confirmé l'information sans préciser si des contacts ont été établis avec les auteurs de l'enlèvement et si des conditions à leur libération ont été formulées. Le porte-parole de l'ambassade affirme que tout est entrepris pour parvenir à leur libération : « L'ambassade russe, en coopération avec le gouvernement soudanais et la mission conjointe de maintien de la paix au Darfour, redoublent d'effort pour essayer de libérer nos deux compatriotes. »

« Le gouvernement dénonce cet acte et déploie tous ses moyens pour parvenir à une libération, confirme Kamel Ismail, secrétaire d'Etat soudanais du ministère des Affaires étrangères.Nous collaborons avec l'ensemble des partenaires concernés, mais nous ne cèderons en aucun cas, ni à la provocation ni à une demande de rançon. Notre position est claire là-dessus. Et je doute des motivations politiques des auteurs de cet acte, car les mouvements insurrectionnels dans cette région sont faibles et incapables de procéder à des enlèvements. »

Le gouvernement soudanais et l'ambassade russe se refusent, pour le moment, à donner plus de détails pour ne pas mettre en danger la vie des captifs.


Rfi.fr

Jeudi 5 Février 2015 - 13:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter