De l'ambiance à sa résidence de Fann: Wade remobilise ses troupes



Le président Wade était certes absent à la conférence de presse du Front Patriotique pour la Défense de la République  (FPDR) ce mercredi après-midi. Mais de l’ambiance, il y en avait à sa résidence de Fann. En marge de l’opération « Fippu » ou « la résistance contre le régime Sall », le Pape du Sopi a définitivement lancé la remobilisation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Ce, en vue des prochaines joutes électorales. Ce mercredi, c’était au tour de la Section des Sicap Liberté que dirige Adja Gnagna Touré non moins ancienne mairesse de la localité avant les élections locales de 2009. Au bout du fil, la responsable libérale ne cache pas sa joie. « On a été très bien reçu », entame cette dernière. Avant d’évoquer l’ordre du jour qui n’était autre que « la remobilisation du parti ». La réunion ayant commencé à 17 heures pour se terminer vers les coups de 19 heures, il était aussi question des responsables libéraux dans les liens de la détention sous le régime Sall en place. Mais cette fois-ci, selon notre source, il s’agit d’œuvrer pour leur libération. Mais « dans la paix » et en « diminuant la violence ». Car pour elle, il n’est pas question que «ce que Wade a accompli pour le Sénégal ne soit gâché ». Ses libéraux entendent bien s’appesantir sur ce point précis.

 
Preuve de leur immense satisfaction, les membres de la section PDS des Sicap Liberté n’ont pas manqué d’entonner des chants en l’honneur de leur mentor. La capitale ayant à son actif pas moins de 19 sections, ce mercredi, c’était au tour des Sicap Liberté avant que le Pape du Sopi ne reçoive notamment les sections de Pikine et des autres localités. Au PDS, l’opération remobilisation est lancée en vue de la présidentielle de 2017. 


Mercredi 11 Février 2015 - 20:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter