De retour à Libreville, Seydou Kane n'en a pas fini avec la justice française



De retour à Libreville, Seydou Kane n'en a pas fini avec la justice française
Le Sénégalo-malien Seydou Kane n'est pas encore sorti de l'auberge. Mis en examen en France le 20 novembre dans le dossier Marck pour "corruption d’agent public étranger, abus de bien,...avant d'être libéré, Seydou Kane n'en a pas fini avec la justice française, informe la "Lettre du Continent". L’homme d’affaires aurait dû être entendu sur une autre affaire le concernant, mais son avocat Pierre Gaborit serait parvenu, selon nos confrères, à reporter la date de cette audition au début de l’année prochaine. 


Les magistrats, ont toutefois conservé ses téléphones portables et son ordinateur portable.  C’est un contrat de 7 millions d’euros passé entre le ministère de l’intérieur gabonais et la société française Mark qui intéresse les policiers de l’Oclclif dans le dossier du même nom et qui lui avait valu sa première arrestation... 
 

 



Jeudi 3 Décembre 2015 - 13:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter