Débauchage politique : Au sein de l’Apr, tout le monde n’est pas d’accord mais …

Le parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr) active actuellement une machine de débauchage dans le rang du Parti démocratique sénégalais (Pds). Et le chef de mission n’est rien d’autre que le ministre-conseiller Mahmout Saleh. Mais au sein de l’Apr, tout le monde n’est pas d’accord sur les débauchages de responsables libéraux.



Débauchage politique : Au sein de l’Apr, tout le monde n’est pas d’accord mais …

Certains collaborateurs du Président Macky Sall ont d’ores et déjà attiré son attention sur ce phénomène. Mieux, selon le journal « L’Observateur », il lui (Macky) a été même suggéré de « mettre la pédale douce ».

Les plus radicaux rappellent à Macky Sall que les responsables libéraux, qui étaient parmi les plus fidèles serviteurs de Wade, n’hésitaient point à le (Macky) traiter de « traite » vis-à-vis de son « père » et qu’il ferait mieux de revenir à la maison du père avant qu’il ne soit trop tard.

« Aujourd’hui, ce sont eux qui veulent intégrer la maison du « fils ingrat ». se sentant un peu à l’étroit avec, selon la même source, l’arrivée en masse des néo-apéristes, les contestataires disent se focaliser, pour l’heure, sur l’élection législative, mais promettent de porter le débat devant les instances de leur parti à la toute prochaine réunion, après l’évaluation de la Législative.



Samedi 23 Juin 2012 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter