Décès de Bruno Metsu : le messie du football sénégalais emporté par des cancers

Elles ont finalement eu raison de lui. Bruno Metsu a succombé à ses terribles douleurs. L’ancien sélectionneur des Lions du Sénégal est décédé ce mardi matin en France à l’âge de 59 ans. Il souffrait de trois cancers.



Décès de Bruno Metsu : le messie du football sénégalais emporté par des cancers
Bruno Metsu vient de perdre le dernier match de sa vie. Il a rendu les armes après avoir tenu longtemps. Il est, selon la presse française, décédé dans la nuit de lundi à mardi des suites d’une longue maladie. Il était hospitalisé près de Dunkerque. Le technicien français a fait les beaux jours du football sénégalais. Il a été le premier entraineur à avoir fait rêver le peuple à une coupe de monde. Il était à la tête de l’épopée des «Lions» du Sénégal en 2002 en amenant la bande à El Hadji Diouf, Kalidou Fadiga, Henri Camara jusqu’en quart de finale de la Coupe du monde au Japon. Avant cela, il a commencé par l’Afrique en accumulant victoire sur victoire des éliminatoires aux phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Là aussi, il a été jusqu’en finale au Mali avant d’être défait aux tirs au but par le Cameroun de Samuel Eto’o Fils. 

Bruno Metsu était finalement sénégalais de cœur. Il trouvait du plaisir à le dire. «Le Sénégal m’a tout donné». Lui et ses joueurs, c’était le parfait amour. Il y avait une complicité pure qui faisait que ces directives sont traduites en acte concret sur la pelouse. Le technicien français avait su insuffler à ces joueurs le mental d’acier qu’il fallait pour ne craindre aucun adversaire. Son discours combiné avec la ténacité des footballeurs de l’époque a vaincu la France en match d’ouverture qui était champion du monde en titre.

Décès de Bruno Metsu : le messie du football sénégalais emporté par des cancers
Après l’époustouflante épopée de 2002 avec l’équipe nationale du Sénégal, Bruno Metsu était très convoité par des clubs et des sélections nationales. Cependant, il ne pouvait résister à l’offre en pétro dollars quasi démentielle des qatari. C’est ainsi que tour à tour fera Qatar, Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis (EAU). Bruno Metsu avait commencé sa carrière à Beauvais, Lille, Valenciennes et Sedan avant de venir en Afrique. Il a échoué avec la Guinée avant d’être appelé à côté par le Sénégal. Un pays où il a connu le succès et la réussite dans sa carrière de technicien. Le “sorcier blanc” avait fini de conquérir le coeur des sénégalais après son exploit de 2002. Dernièrement, il avait postulé pour reprendre les commandes de l’équipe nationale du Sénégal de football mais les fédéraux ont préféré tenté l’aventure avec d’autres techniciens. Bruno Metsu né le 28 janvier 1954 au nord de la France, a été vaincu par trois des cancers du colon, du foie et du poumon. Il est décédé à la clinique des Flandres, à Coudekerque-Village, près de là où il a vu le jour.

Jean Louis DJIBA

Mardi 15 Octobre 2013 - 10:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter