Décès de Chérif Ousseynou Laye : Yoff et Cambérène entre ferveur et mélancolie

Le rappel à Dieu de Chérif Ousseynou Laye a plongé la confrérie Layenne dans la tristesse et la consternation. Les fidèles, amis et proches ont tous convergé aujourd’hui vers la capitale de cette communauté religieuse qui n’a pas désempli toute la journée du jeudi, lendemain de son décès. Ils étaient inconsolables et s’effondraient comme des mouches tellement la perte de ce «pont» entre les jeunes et les dignitaires de cette communauté est immense.



Chérif Ousseynou Laye décédé à l'âge de 64 ans à Yoff (Dakar) le mardi 1er juillet 2009
Chérif Ousseynou Laye décédé à l'âge de 64 ans à Yoff (Dakar) le mardi 1er juillet 2009
12 heures à Cambérène. Un calme de cimetière domine dans ce village situé dans la proche banlieue de la capitale sénégalaise. Les rues sont désertes, les échoppes ont presque toutes baissé pavillon, peu de gens circulent dans les rues. Un climat austère règne dans cette cité religieuse. Le paysage et la triste ambiance renseignent du grand vide qui s’est installé dans ce bastion Layenne.

La population de Cambérène est abattue. Elle ne peut se remettre du le rappel à Dieu de Chérif Ousseynou Laye, porte-parole de la confrérie et ami de la jeunesse. Le Mausolée de son père, Seydina Issa Laye où il repose depuis mardi est entouré par une nuée blanche. Une foule immense de fidèles est venue lui rendre un dernier hommage. Ils sont tous en habits traditionnels blancs.

La tristesse est la chose la mieux partagée. Elle est visible sur tous les visages et a noué quasiment toutes les voix.

Les témoignages sur cet ami de la jeunesse et du défunt roi de la Pop musique, Michael Jackson sont unanimes. «On ne s’attendait pas à cette perte, nous avons perdu notre guide», a regretté Anta Mbaye rencontrée à l’entrée du mausolée et qui affleure la cinquantaine.

Mara Diouf est lui quinquagénaire. Il affiche son amertume. «Je suis tellement choqué et attristé. C'est une perte terrible de tous les points de vue, je ne trouve pas mes mots»", a-t-il affirmé. Mara Diouf a confessé : «j’étais son tailleur il a contribué à ma réussite, c’était quelqu’un de bien».

Au moment où des femmes sont éclatent en sanglot, sont inconsolables, les envolées lyriques de groupes de jeunes s’intensifient davantage. Les champs religieux ont fini par couvrir tout cet espace.

Ndiapaly Niang, une jeune dame venue de Diamalaye a estimé que ses larmes ne peuvent tarir depuis qu'elle avait appris la nouvelle. «J'ai toujours admiré Chérif Ousseynou Laye. Il nous prodiguait toujours la prudence et la non-violence. Nous avons perdu un homme immense», a-t-elle souligné.

A Yoff, c’est la ferveur religieuse à la résidence du porte-parole de la confrérie Layenne. Une foule compacte ne peut se contenir dans les tentes dressées dans la maison et les alentours. Imperturbables, les fidèles écoutent religieusement les chants et zikr de leur communauté.

Un habitant de Pikine (banlieue) la soixantaine, vêtu d’une tunique blanche a révélé que «depuis l’annonce du décès, je suis là. Nous allons pleurer celui qui pilotait l’organisation de l’appel, c’est une perte immense».

L’aîné de chérif Ousseynou Laye a tenu à faire comprendre que «dans leur tradition, tout est abrégé, fait dans la simplicité. Pour le prouver, il a désigné du doigt un jeune qui faisait le Zikr pour dire que c’est un témoin et compagnon de Seydina Limamou Lahi (PSL)». Il a ajouté que «c’est une parfaite illustration de la profession de la foi musulmane». Ces jeunes fidèles sont issus du mouvement «Farlou si dinébi». L’un d’eux, Alassane Laye Niang a fait savoir que «le chérif nous a beaucoup aidé. Il n’a jamais cessé de nous sensibiliser sur les dangers de l’immigration clandestine. Il nous a inculqué des valeurs»

Rappelons que depuis des années, Chérif Ousseynou Laye représentait le Khalife Général des layénnes dans les cérémonies religieuses et particulièrement celle commémorant l’appel de Seydina Limamoulaye fondateur de la confrérie des Layénes.

Mame Fatou Faty (Stagiaire)

Vendredi 3 Juillet 2009 - 11:19



1.Posté par Aïta Laye le 03/07/2009 20:15
A Chérif Ousseynou Laye,

Nous sommes profondément touché par la disparition de notre cousin, notre guide qui nous as transmis sa force, ses convictions et sa foi.
Son départ prématuré que nous vivons de manière isolé sur notre île en Bretagne est d’autant plus difficile a admettre que nous sommes loin de vous, frères, sœurs et amis Layenne pour partagé la douleur du décès de ce Grand Homme. La voix de Chérif Ousseynou Laye résonne en nous soyons nombreux a partager ses échos.
Chérif Ousseynou Laye
Aïta Laye Niang

2.Posté par HANN le 04/07/2009 21:01
yalla rekkay bour,louko nekh rekkay amm,
DI FATTèLèKOU NèQUE LA TERRE LUI SOIT LEGERE

3.Posté par ramatoulaye gning le 05/07/2009 08:42
le rappel a dieu de cherif ousseynou laye est un choc pour tous les muslumans du monde entier,dieu nous l'a donné ,dieu l'a repris .Cherif Ousseynou Laye a trés bien accompli sa mission sur terre ,bien qu'il n'a pas longtemps vécu:MO RAFETT NOUMOU DOUNDE,MORAFETT NOUMOU DEME,yalla na yalla yok leerame

4.Posté par OULY le 06/07/2009 16:51
nous ne cesserons de dire de notre trés cher guide et père BAYE OUSSEYNOU LAHI il etait la lumière à notre chemin mais alhamdoulillahi ngou diko kholé rakam bi BAYE MOUHAMADOU LAMINE LAHI qui en fait autant que son défunt frère pour la vulgarisation de la mission de son grand père BAYE LAHI (PSL)
YALLA NA YALLA YOK AY LERAM TE TASS NGOU CI BARKEM

5.Posté par mima samb le 07/07/2009 13:56
Ya Cherif que la terre te sois légére on ne peut pas t'oublié tu reste gravé dans notre coeur

6.Posté par adjia samb le 07/07/2009 14:05
Se qui nous fais plud de mal c'est on na perdue un tres tres grand homme parmis le monde entié.
Mais le docteur de la jeunesse comma on va faire pour l'appelle de la jeunnesse s'est sa actuellement qui me touche au font de mon coeur.

7.Posté par ousseynou laye le 13/07/2009 20:20
laye makhtar magui leni diale sama papa sama kharit sama royou kay sama serigne bou bah si mane. diko tianal soufou camberene oyof si kawam te yalla yoko ay leram mom ak ay mamam ak ay papa yamou feki si barke baye laye ak seydi amine

8.Posté par daouda le 05/09/2009 19:20
yala nako yala kharè si aldiana you kwèyi

9.Posté par laye ndoye le 19/09/2009 20:56
le deces de cherif ousseynou laye ma fait un choc mais apres un bon bout de temps je me suis dis fi mou nek moko geuneul fi mou djogue ndaxte da dem si wetou limamoul mahdiyoulahi kone khel dal na yalla na yallah yok aye leeram te takh niou si barkem BAYE ABDOULAHI yalla na fi yagg te weer
BAYE LAYE AMOUL MASS

10.Posté par diédhiou le 02/11/2009 16:38
déaprés moi chérif nous a montré qu'il est seydina issa en méme temps que parce les neuf neuf de baye c 'est klk chose de hasard yalla nako baye térou téralko

11.Posté par mame seydi le 08/11/2009 12:12
Cherif tu mous manque vraiment au fond du ceour mais dieu est le maitre du trre perssone ne peut l'arrete dOU GNOU LA MOUSA FATE
yalla na co baye terou téralko
Que dieu l'acceuil dans son parradis

12.Posté par cherif al ousseynou lahi mboup,petit fils du vieux libasse m le 06/12/2010 20:23
inna ilahi wa inna ileyhi radjihoune backéne bou niam dounde dina niam déée!!!!
on a pérdu notre docteur,notre idole,notre ami,notre grand pére,notre docteur,mais également celui kon vas jamais oublier,ki nous mettait sur le droit chemin droit k la térre de diamalahi lui soit légére,yalla nako mamame seydina limamou
térrou térralko amine,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

13.Posté par arame le 19/02/2011 21:53
cherif ousseynou nous a quitté mais il demeurera toujours dans nos mémoire.Grace à lui nous étions dans le droit chemin et nous continuerons de l'etre car nous savons et croyons que tu es toujours avec nous.yallana yalla tass gnou si sa barké akh sa barkhé mame.amiiiiine

14.Posté par NDEYE MARIEME le 26/03/2011 11:40
LIMAGUENA METI SI SAMA ADOU LI SI LA BOQUE BESS BOBOU DOUMA KA FATE BA KEUR BAMEY DEEE BEUGUA GUI MA BEUGUE SAGUA BOU TEDA BOU AMNA FOUMOUY CONMENCE WAYE AMOUL FOUMOUY YEME YAL NAKA YALA TEROU TERALKA MANE DEY DOUMA FATE SA MA SAGUE

15.Posté par NDEYE MARIEME le 26/03/2011 12:01
JOURS BOBOU DAMA LEGUE WON BA YAW MASOU YAW TEDA SI BITI NELAW NIMOUMA FENIO SI GUETE MOMADOU LAMINE MOU TEDA NI MOME LA GUISS MOUY WAH AH MAME DIMANE YAW YA KAN MA TONTOUKA MOUGUI MOUROU COMME D ABUTE SI BIR LOOLOU MAGUI SI AY NELAW SA MA COUZIN MAY NELAW MOU YEMA NAMA WAY BOY YAGUI DIOY NAKA DIOYMA MOU BAYI MA MEY NELAW TOU REK BENA DIANE DI GUENA SA YARAME DI DEME LEPE MAGUI NELAW 5 MUMUTE APRE MA DEGUE KOU TOUED YALA REK MA DIOK KENE WAYOUMA LES HEY MAME MA HAM LANLA DEKETE AMNA BOUYAGUE NIOU MAKEY NEB JOURS BEUBOU METIWONA TROP SI MAME FIMOUNATOLOU YONE L A WAYE YALA BOU SOHLA NIEP NIAK WAYE MANOU MAKA FATE SAGUABI

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter