Décès de Claude Mademba Sy, grande figure des tirailleurs sénégalais

On apprend la mort de Claude Mademba Sy, grande figure des tirailleurs sénégalais, à l'âge de 90 ans. Officier français, ancien de la 2e DB, il avait ensuite servi dans l'armée sénégalaise après l'indépendance. Il est l'un des grands défenseurs de la cause des tirailleurs sénégalais, notamment autour de la question de la décristallisation des pensions - aujourd'hui acquise.



L'ancien tirailleur sénégalais Claude Mademba Sy (2e gauche) lors de la «Journée du tirailleur» à Dakar, le 23 mai 2008.
L'ancien tirailleur sénégalais Claude Mademba Sy (2e gauche) lors de la «Journée du tirailleur» à Dakar, le 23 mai 2008.

Claude Mademba Sy a participé à la Libération de Paris. Il était alors le seul Noir de la prestigieuse 2e Division blindée du général Leclerc. Il a également participé à la libération de la ville de Strasbourg, ainsi qu'à la prise du Nid d'aigle d'Hitler près de Munich en tant que sous-officier au sein de la célèbre 2e Division blindée. 

Par la suite, Claude Mademba Sy a combattu dans les rangs de l'armée française en Indochine, en Algérie où il a participé avec sa compagnie à la traque du grand chef de guerre du FLN, Aït Hamouda Amirouche. 

Mais l'histoire retiendra aussi que Claude Mademba Sy s'est engagé dans un autre combat : la défense des droits des tirailleurs, notamment pour que ces anciens combattants africains touchent les mêmes pensions que les soldats français.

Né au sein d'une famille de militaires

Claude Mademba Sy est né en France, à Versailles, en décembre 1923 et a grandi au cœur d'une famille de militaires. Son grand-père était officier « indigène », nommé par le gouverneur du Soudan français, Joseph Gallieni. Son père Abdelkader fut le premier commandant noir de l'armée française. Trois de ses oncles sont morts au combat pendant la Première Guerre mondiale.

En 1960, à l'indépendance, il part vivre au Sénégal à la demande du président Senghor pour former l'armée nationale. Il sera par la suite nommé ambassadeur du Sénégal dans plusieurs pays européens et africains, ainsi qu'aux Nations unies.

Sa carrière diplomatique terminée, Claude Mademba Sy a continué jusqu'à récemment de défendre les intérêts des soldats africains. En 2002, à plus de 80 ans, il déclarait : « Les tirailleurs sénégalais sortaient de la tranchée en criant comme on le leur avait appris 'en avant pour la France', on ne leur avait pas appris à dire 'en avant pour le pouvoir d'achat' ».

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 10 Avril 2014 - 10:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter