Décès de Fernand Wibaux, «artisan» de la Françafrique

L'ancien diplomate français Fernand Wibaux, l'un des piliers de la Françafrique à la cellule africaine de l'Elysée, est décédé, mardi 17 décembre, à l'âge de 92 ans. C'est ce qu'a annoncé sa famille hier, samedi, dans la presse française. « Homme de terrain » qui connaissait tous les chefs d'Etat africains, Fernand Wibaux avait été chargé de nombreuses missions en Afrique, notamment au Tchad et au Sénégal. Proche du « Monsieur Afrique » de De Gaulle, Jacques Foccart, jusqu'à la fin de sa vie, il avait commencé sa carrière à la fin des années 50 avec le socialiste Gaston Defferre, comme le rappelle Michel de Bonnecorse, lui aussi ancien ambassadeur et ancien chef de la cellule Afrique de l'Elysée.



Fernand Wibaux, à droite de Jacques Chirac, en 1995, lors d'une rencontre avec des chefs d'Etat africains au Bénin. AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON
Fernand Wibaux, à droite de Jacques Chirac, en 1995, lors d'une rencontre avec des chefs d'Etat africains au Bénin. AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON
Michel de Bonnecorse

Ancien ambassadeur et ancien chef de la cellule Afrique de l'Elysée

Fernand Wibaux était apprécié par Jacques Foccart qui lui a donné sa chance alors qu'il était relativement jeune, en le nommant ambassadeur au Tchad..."

 

74___deces_wibaux_son_bonnecorse.mp3 74_-_DECES_WIBAUX_son_Bonnecorse.mp3  (448.49 Ko)



Dépéche

Dimanche 22 Décembre 2013 - 08:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter