Décision du tribunal de Paris, Seydou Gueye brandit la réciprocité:« Il pourrait arriver à l'avenir que le Sénégal refuse … »



Décision du tribunal de Paris, Seydou Gueye brandit la réciprocité:« Il pourrait arriver à l'avenir que le Sénégal refuse … »
La décision du tribunal de grande instance de Paris sur l’affaire Karim Wade n’agrée guère l’Etat du Sénégal. Après la sortie de Me Moussa Felix Sow qui s’est dit surpris par cette décision. C’est au tour du porte-parole du gouvernement et du parti présidentiel de commenter, hier, le verdict du tribunal de grande instance de Paris qui a débouté l’Etat du Sénégal dans l’affaire des appartements de Karim Wade et Bibo Bourgi. 

Selon, Seydou Gueye « Il s’agissait pour l’Etat du Sénégal de faire procéder à la confiscation de deux immeubles appartenant à Bibo Bourgi et à Karim Wade, je ne sais pas dans quelle mesures la France n’est pas liée par la convention de Melida. Nous sommes devant le cas de la souveraineté judiciaire des Etats », a souligné Seydou Guèye.
 
A en croire le porte parole du gouvernement, « Il pourrait arriver, demain, que le Sénégal refuse d’exécuter ou de faire exécuter une décision rendue par la juridiction française », a brandit Seydou Geuye. Il a en outre fait savoir que,  « Parce que le Sénégal a la même souveraineté que la France », a-t-il déclaré avant de préciser : « Ce qui est clair, c’est que la justice française ne s’est pas prononcée sur la décision qui a condamnée Karim Wade ni sur sa culpabilité. Donc Karim Wade est bel et bien condamné par notre justice pour fait d’enrichissement illicite.
 

Khadim FALL

Mercredi 28 Septembre 2016 - 09:08




1.Posté par Leuk le 28/09/2016 21:09
Oh oui, Maître, parlez !
Mais rendez les bagages de Mme Aïda Ndiongue!


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter