Déclaration attribuable au porte-parole du secrétaire général suite à l’attaque contre les casques bleus au Mali

Le Secrétaire général condamne avec la plus grande fermeté l'attaque meurtrière qui a eu lieu aujourd’hui dans la région de Mopti, au Mali, à l'encontre d'un convoi de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies au Mali (MINUSMA).



Selon des informations préliminaires, cinq casques bleus du contingent togolais de la MINUSMA ont trouvé la mort lorsque leur convoi circulant sur l'axe Tenenkou-Sevare est tombé dans une embuscade tendue par des agresseurs non identifiés à environ trente kilomètres à l'ouest de Sevare, dans la région de Mopti.

Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances aux familles des cinq casques bleus morts pour la cause de la paix ainsi qu’au Gouvernement et au peuple du Togo.  Il exige que tout soit mis en œuvre pour que les auteurs de ce crime odieux soient rapidement interpellés et traduits en justice.

Il observe avec tristesse que cette nouvelle attaque contre la MINUSMA intervient le jour de la commémoration de la Journée internationale des Casques bleus, a l'heure où l'on honore les hommes et les femmes qui servent avec honneur, dévouement et courage sous la bannière des Nations Unies. Le Secrétaire général souhaite rappeler, une fois de plus, que les attaques contre des casques bleus des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre au regard du droit international.

Le Secrétaire général réitère que les Nations Unies continueront à soutenir la stabilisation du Mali et la mise en place de l’accord de paix et exprime son plein soutien aux autorités maliennes dans leurs efforts pour lutter contre les groupes extrémistes.

Source: Malijet



Lundi 30 Mai 2016 - 10:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter