Déclaration de patrimoine à l'Ofnac : Nafi Ngom Keita ferme ses portes, les retardataires encourent des sanctions



Déclaration de patrimoine à l'Ofnac : Nafi Ngom Keita ferme ses portes, les retardataires encourent des sanctions
Ceux qui ont manqué à leur obligation de déclaration de patrimoine auprès de l'Office national contre la corruption et la fraude (Ofnac) ont fort à faire. Au-delà du fait qu'ils ne peuvent plus déclarer leurs biens, auprès de l'institution dirigée par Nafy Ngom Keita, parce que le délai sont arrivés à expiration depuis un mois, ils encourent de lourdes sanctions.

Cela peut même allait jusqu'à des ponctions de salaires. Ce sont les maires, les présidents de conseils régionaux, président de l'Assemblée nationale... Pour les élus, la sanction peut-être la perte d'un quart de ses émoluments. Pour ceux qui sont nommés, c'est peut-être un limogeage pur et simple.


Mardi 6 Janvier 2015 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter