Déclaration de patrimoine: les ministres et DG dans le viseur de l’OFNAC

L’office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) souhaite l’application de la loi concernant la déclaration de patrimoine dans toute sa rigueur. C’est la présidente Nafy Ngom Keita, qui ouvre le bal.



L’OFNAC chargé de veiller à une gouvernance « vertueuse » et « transparente » est désormais sur le point de jouer son rôle avec détermination. Il  somme ainsi les dignitaires du régime en place à se conformer à la loi qui a instauré son statut juridique. La présidente, Nafy Ngom Keita sème ainsi la panique chez les gestionnaires. Car, ils sont tenus de se conformer à cette nouvelle loi au plus tard le 31 décembre. Les ministres et les directeurs généraux seraient ainsi totalement bouleversés à cause de cette obligation de déclaration de patrimoine.


Selon direct info, certains d’entre les tenants du pouvoir qui sont concernés se disent gênés et d’autres préfèrent quitter leur poste que de dévoiler leur patrimoine sur la place publique. Le journal indique que des dignitaires commenceraient à transférer leur avoir pour les cachés ailleurs afin d’éviter que les sénégalais et l’Opinion connaissent à quel point ils sont riches. La déclaration de Nafy Ngom Keïta est suffisante pour dire qu’il y a bien panique. « On ne cherche pas à faire la peau à qui que ce soit » a-t-elle soutenu, elle appelle aussi les assujettis à jouer le jeu. Elle estime que c’est pour respecter la loi votée par la représentation nationale et non de pourchasser ceux qui en charge les deniers publics. Les ministres et DG  qui veulent faire la résistance ont –ils peur de tomber sous le coup de l’enrichissement illicite, si leur patrimoine est lourd.


Le président de la République Macky SALL avait soutenu lors de la cérémonie officielle d’installation des douze membres de l’OFNAC les propos suivants.  « La loi sur la déclaration de patrimoine est un élément du dispositif juridique mis en place pour renforcer le système, par une traçabilité des biens des agents gérant d’importante ressources publiques afin de lutter contre la corruption et des infrastructures connexe.
 


Mardi 16 Décembre 2014 - 10:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter