Déclaration publique du khalife de Léona-Niassène : Ahmed Khalifa Niasse se rebelle

La déclaration du fils du khalife de Léona-Niassène, Mohamed Niass n’a pas enchanté Ahmed Khalifa Niasse. Le marabout politicien, proche du pouvoir indique que ce dernier n’a pas été mandaté par le khalife El Hadj Ibrahima Niass, et sa déclaration n’engage que la personne de leur auteur.



Déclaration publique du khalife de Léona-Niassène : Ahmed Khalifa Niasse se rebelle
Le khalife de Léona-Niassène à Kaolack, El Hadj Ibrahima Niass s’est gardé de toute opposition à la candidature du président Abdoulaye Wade, à la présidentielle de février prochain, a laissé entendre dans les colonnes de l’APS, Ahmed Khalifa Niass par ailleurs frère du khalife.
 
M. Niass qui marque son désaccord total avec les propos de Mohamed Niass, soutient que le fils ainé du khalife « n’a aucune fonction officielle dans la famille, si ce n’est son statut de fils du khalife ». Il poursuit que ce dernier n’a pas été mandaté par son père et ses déclarations tendant à s’opposer à la candidature d’Abdoulaye Wade n’engage que lui. « C’est une grave déclaration qui ne peut engager aucunement le khalife », a-t-il tranché.
 
Après les échauffourées de ce mardi soir qui se sont soldées par un mort et des blessés, le khalife de Léona-Niassène, par la voix de son fils ainé, avait appelé le président de la République, à travers la télévision privée Walfadjri, de renoncer à sa candidature, pour la préservation de la paix sociale.
 
 
 


Mercredi 1 Février 2012 - 12:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter