PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Décret fixant le nombre de sièges des départements: l’opposition obtient gain de cause

En prélude aux élections législatives de Juillet 2017, le président de la République a pris un décrit fixant la répartition des sièges dans la future Assemblée nationale. Décret qui n’a apporté aucune modification dans la nomenclature de l’hémicycle, si ce n’est les sièges attribués aux Sénégalais de la diaspora.



Décret fixant le nombre de sièges des départements: l’opposition obtient gain de cause
Le chef de l’Etat a signé le décret fixant la répartition des sièges des députés des différents départements de la 13e législature. Mais, ce décret ne modifie pas le nombre de parlementaires attribués jusque-là à ces territoires.

En effet, comme réclamée par l’opposition, le nombre de sièges attribués aux différents départements n’a pas changé. Ainsi, Dakar conserve ses 7 députés, restant toujours devant Pikine, malgré le fait que la population de cette localité dépasse celle de la capitale sénégalaise.

Cette décision du chef de l’Etat de ne pas apporter sa touche personnelle sur la répartition répond sans doute à son désir de calmer la donne et de faire revenir ceux qui l’accusaient de vouloir liquider Khalifa Sall, à revoir leur position.

Car jusque-là, le maire de Dakar, comme l’ont démontrés les scrutins qui se sont déroulés au Sénégal depuis 2009, a la mainmise sur la capitale du Sénégal.

Cependant, l’Assemblée nationale va devoir faire avec les 15 députés de la diaspora. Mais, l’opposition peut toujours crier victoire avec la liste majoritaire d’où vont sortir les 90 députés, alors que les 60 autres restent au scrutin proportionnel.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 22 Mars 2017 - 09:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter