Défection à l'Ucs : Me Pape Mamaille Diockou jette l'éponge

Me Pape Mamaille Diockou, le responsable national des jeunes de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) a quitté le navire centriste. Les causes de cette rupture seraient, selon Mr Diockou des "désaccords profonds et répétitifs" entre lui et son mentor, qui l’accusé de déloyauté.



Me Pape Mamaille Diockou a démissionné de l’Ucs. Et cette rupture est due, selon lui à des accusations émises à son encontre par le chef de file de sonn désormais ex parti  : « Suite à des désaccords profonds et répétitifs avec la direction du parti, j'annonce ma démission de l'Ucs et de mes charges de président du Mouvement national des jeunes centristes avec effet immédiat », a-t-il confié. Cette décision découle d'un message incendiaire, reçu d’Abdoulaye Baldé dans la nuit du dimanche à lundi, qui est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. « Je l'ai servi avec la loyauté la plus totale. Qu'un responsable me défie sur ça. Que le président Baldé me montre un seul acte déloyal que j'ai posé à son égard. Ça me fait de la peine de quitter le parti que, moi-même, j'ai construit de mes propres mains », souligne Me Diockou.
 
Pour rappel, c'est en 2006, alors étudiant libéral à Paris, que Me Pape Mamaille Diockou avait fait son allégeance à Abdoulaye Baldé. En 2010, il a été porté à la tête de l'Ujtl départementale de Ziguinchor et assurait en même temps la fonction de conseiller en charge des affaires juridiques du Président Abdoulaye Wade. Il a également été membre de la Commission de protection des données personnelles et membre du Conseil supérieur des Sénégalais de l'extérieur. Après la chute du régime libéral, en 2012, il avait décidé de suivre son "frère" Baldé qui allait créer son parti l'Ucs.


Mardi 3 Novembre 2015 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter