Déféré tardivement, Thione Seck bénéficie d’un retour de parquet

En terme juridique, cela signifie que le Procureur de la République n'a pas encore suffisamment d'éléments pour se prononcer sur les faits qui lui sont soumis. Ce, dans le cadre de l'affaire Thione Seck.



Déféré tardivement, Thione Seck bénéficie d’un retour de parquet
C’est l’information qu’il faut retenir dans ce qui est convenu d’appeler l’affaire Thione Seck dans les liens de la détention depuis ce mercredi dans une affaire de faux billets qui avoisinent 33 milliards de F CFA. Le chanteur a bénéficié d’un retour de parquet. Ce qui arrive souvent, décortique l’avocat de ce dernier, lorsque le Procureur ne dispose pas de suffisamment d’éléments pour se prononcer. Le séjour carcéral se poursuit donc pour le père de Wally Seck.  Il y aussi, souligne Me Abdou Dialy Kane, le fait que «Thione Seck a été déféré un peu tardivement ». Ce qui fait que le Procureur n’a pas eu le temps nécessaire pour étudier le dossier. Pour sa part, le conseil qui se prononce sur la Tfm, dira n’avoir pas encore accès au dossier de son client dans la mesure où «l’avocat n’a pas accès au dossier tant que le Procureur n’a pas réglé la procédure».
 
 
Mieux, selon la robe noire, le lead vocal du « Raam Daan », «est plutôt victime d’une escroquerie et le malien (arrêté) a avoué que les billets avaient été remis à Thione Seck » qui dans cette affaire de faux billets, sert son avocat, «a perdu plus de 85 millions de F CFA ». «Il est tombé entre les mains d’une bande d’escrocs », scande Me Abou Dialy Kane. Le sort du chanteur dépend maintenant de «la décision du Procureur » qui «dispose de l’opportunité des poursuites ». En termes clairs : «Le Procureur peut opérer un classement du dossier », espère le conseil d’indiquer que « le sort d’une victime, ce n’est pas la prison». Pour l’heure, sert la robe noire : «Toutes les conditions sont réunies pour qu’il bénéficie de la liberté provisoire". 


Vendredi 29 Mai 2015 - 20:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter