Défilé de mode d’Eric Raisina : le désert au menu

Les férues de la mode vont vivre, ce jeudi 04 juin, l’ambiance du désert. En effet, après avoir présenté l’année dernière la collection «Sent Mille Fleurs», Eric Raisina est revenu au pays de la Téranga pour exposer «Magie du désert». Il entend représenter le désert fidèlement par rapport au sable, aux choses naturelles, à l’atmosphère



le styliste malgache Eric Raisini (photo: www.spoolartist.blogspot.com/)
le styliste malgache Eric Raisini (photo: www.spoolartist.blogspot.com/)
Le styliste Malgache, Eric Raisina est à Dakar. Il est là pour présenter, ce jeudi 04 juin, sa collection de printemps-été qui a pour thème «Magie du désert». Le styliste, qui a fait face à la presse ce mercredi 3 juin, a expliqué que: «le désert est un univers incroyable, ce sont tous les clichés que j’avais gardé durant un de mes voyages dans le désert que j’entends exprimer. C’est fort ces éléments qui surgissent dans le désert. C’est ce qui m’a fait penser au désert» a-t-il soutenu.

Eric Raisina a ajouté: «mais je n’ai pas voulu le faire tout de suite après ce voyage dans le désert, j’ai voulu prendre du recul avec maturité». Par rapport au défilé de l’année dernière qui était coloré et qui avait pour thème «Sent mille fleurs», le styliste d’annoncer: «pour le défilé de cette année, la coupe sera plus travaillée. On va essayer de rester fidèle au désert par rapport au sable, aux choses naturelles, à l’atmosphère».

De grands stylistes sénégalais comme Oumou Sy, Claire Kane, Angélique etc. sont attendus à ce rendez-vous.

Cet artiste qui présente sa collection pour la deuxième fois sur le sol sénégalais a fait savoir qu’: «il travaille avec la matière de soie à 95% et les autres 5% en coton enduit». Dans les tissus qu’il teint et tisse avec son équipe qu’il a formé lui-même, il fait vivre les accords chromatiques de son enfance à Madagascar. Il fait beaucoup de recherches autour de nouvelles matières, de couleurs, de tissages uniques.

«Mon style, c’est le métissage de Madagascar, de l’Afrique, de la France et de l’Asie qui le définit. J’ai une identité forte avec les matières que je crée. Tout est fait à la main. C’est une centaine de petite main qui y participe avant même que la forme n’apparaisse. D’ailleurs c’est pour cela que le prix est important» a indiqué le diplômé de l’institut français de la Mode.


Pape Mamadou Diéry Diallo

Mercredi 3 Juin 2009 - 19:53




1.Posté par kintana le 28/06/2011 12:47
bonjour,
mais c'est pas lui le styliste Eric Raisina je le connais bien ce styliste Malgache

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter