Définitivement exclu du PDS, Fada réunit ses lieutenants aujourd’hui et prépare la riposte



La décision est finalement tombé hier. Modou Diagne Fada est exclu du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Par rapport aux motivations d'exclure le leader des réformateurs, l'administrateur général du parti libéral a indiqué qu'"il s'agit d'initiatives personnelles, d'actes posés, des propos tenus et de comportement du frère Modou Diagne Fada, à l'occasion du renouvellement du bureau de l'Assemblée nationale et de l'installation du groupe parlementaire". Prenant la parole, Oumar Sarr, le coordonnateur du PDS, après avoir félicité la commission de discipline pour son travail, a, au nom du Secrétaire national, demandé à Abdoulaye Wade et son équipe de traquer tous les "complices" de Fada afin de les chasser du parti. 

"Il y a un auteur principal qui est Modou Diagne Fada mais il y a aussi des complices. Il faut donc les identifier et les chasser du parti", fulmine le secrétaire général adjoint. Ce qu'il y a, c'est que Modou Diagne Fada et Cie ne comptent pas se laisser faire. D'après des sources proches de l'ancien ministre sous Wade, la riposte se prépare. Dans ce sens, les réformateurs qui comptent se battre jusqu'au bout, ont décidé d'engager la bataille juridique. "Vous savez, on ne va pas dévoiler nos stratégies maintenant mais on a vu ici beaucoup d'exemples de ce genre. Il y a eu le cas Landing Savané et "Decroix". Avant cela, il y avait Serigne Diop et Wade. Donc, tout cela n'est pas exclu pour ce qui nous concerne. Les textes disent que si on parvient à réunir les 2/3 des fédérations départementales, on peut tenir un Congrès et débarquer le Secrétaire général national. De toute façon, on ne se laissera pas faire", confie un interlocuteur au "Populaire". 

 


Samedi 17 Octobre 2015 - 09:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter