Dégâts des Pluies: Le Sénégal a perdu 44.3 milliards de FCFA dans les inondations de 2009

44.3 Milliards de francs CFA, c'est la somme que le Sénégal a perdue dans les inondations urbaines de l’année dernière (2009) en termes de pertes et dommages. Révélation faite par le Ministre de l’intérieur, Me Ousmane Ngom à l’occasion d’un atelier de renforcement des capacités des membres du Réseau pour la communication sur les Risques et Catastrophes au Sénégal (RECOREC) sur la réduction des risques et catastrophes.



Dégâts des Pluies: Le Sénégal a perdu 44.3 milliards de FCFA dans les inondations de 2009
Les inondations ont causé beaucoup de dégâts matériels et financiers l’année dernière (2009). En termes de pertes et dommages subis lors des inondations de 2009, l’Etat du Sénégal estime la somme à plus de quarante quatre milliards de francs Cfa (44.3 milliards de FCFA). «Avec des dizaines de millions de victimes et les lots de dégâts enregistrés chaque année, les inondations constituent une préoccupation majeure pour le gouvernement» a soutenu le Ministre de l’intérieur, Me Ousmane Ngom. Pour lui, les inondations, les pluies hors saisons, les invasions acridiennes, et l’érosion côtière affectent les populations et compromettent les efforts de développement de notre pays.

Me Ousmane Ngom de confier: «les expériences passées (inondations, naufrage du Bateau le Joola) ont fini de prouver à quel point ces catastrophes constituent une menace pour les populations, la stabilité économique et le développement du pays».

De l’avis du Président du RECOREC, Marcel Mendy, ces catastrophes naturelles trouvent certes leurs origines dans les aspects climatiques (changement climatique notamment) mais elles sont aggravées en tout genre par des pratiques pourvoyeuses de risques de catastrophe, conséquence d’un manque de culture du risque de la part des politiques et des populations.

Papa Mamadou Diéry Diallo

Lundi 27 Septembre 2010 - 15:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter