Délibéré du procès de Karim Wade : le Sénégal retient son souffle

Henry Grégoire Diop et ses assesseurs vont boucler un procès marathon entamé depuis le 31 décembre 2014. Ce verdict a intervenu dans un contexte de tension ambiante marquée par des déclarations va-t-en guerre des responsables de l’opposition comme du pouvoir, et des arrestations tous azimuts des libéraux par les forces de l’ordre.



Délibéré du procès de Karim Wade : le Sénégal retient son souffle
La Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI)  reprend du service ce matin pour rendre sa décision dans ce dossier à rebondissement qui a cristallisé les attentions pendant sept mois. Henry Grégoire Diop et ses assesseurs vont sceller le sort des différents mis en cause, sauf surprise de dernière minute. Le Sénégal retient son souffle en attente de la décision de la justice.



Même si tous les prévenus sont envoyés à l’échafaud par le réquisitoire du parquet spécial, les fortunes sont diverses, sériées suivant le degré d’implication des uns et des autres. En effet, si la Cour suit le parquet spécial, Wade fils sera condamné à sept ans de prison ferme. Outre cette réquisition de 7 ans, le parquet spécial avait également sollicité l’application de l’article 35 du code pénal qui le prive de l’exercice de ses droits civiques. Si cette requête est appliquée, Karim Wade doit mettre fin à ses ambitions présidentielles, informe le journal « L’Observateur ».


Lundi 23 Mars 2015 - 09:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter