Délit d’offense au président Sall : quel verdict pour Bara Gaye ?




En liberté provisoire depuis le 3 décembre dernier après six (6) mois de prison pour actes et manœuvres de nature à  compromettre la sécurité publique et troubler l’ordre public en plus du délit d’offense au chef de l’Etat, le responsable de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) sera fixé sur son sort ce mardi. Le tribunal livre sa sentence aujourd’hui.


Lors d’une manifestation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) dans le département de Mbacké en juin dernier, Bara Gaye avait tenu des propos jugés irrévérencieux contre l’institution que représente Macky Sall en tant que président de la République du Sénégal.  Très en verve, le jeune libéral avait accusé le successeur de Wade d’avoir remis des passeports diplomatiques à des homosexuels, documents qu’il avait confisqués aux chefs religieux.

Activement recherché par la police le week-end suivant la dite manifestation, les limiers avaient convoqué la femme de Bara Gaye avant que ce dernier ne se rende le lundi suivant l’audition de son épouse. Inculpé et placé sous mandat de dépôt tout d'abord à la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss avant d'être transféré à la prison du Cap Manuel, le libéral a déjà purgé la peine requise par le Parquet de six (6) mois d'emprisonnement. 


Mardi 21 Janvier 2014 - 10:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter