Demande de Lp pour Bamba Fall : «l’indépendance de la justice liée à son sort» (Adjoint au maire Médina)

Le sort de Bamba Fall est suspendu à la décision de la Chambre d’accusation qui doit statuer, ce jeudi, sur sa deuxième demande de mise en liberté provisoire, et ses partisans soutiennent que la justice a l’occasion d’affirmer son indépendance en la lui accordant.



Demande de Lp pour Bamba Fall : «l’indépendance de la justice liée à son sort» (Adjoint au maire Médina)
En prison depuis près de trois moi, le maire de la Médina Bamba Fall a réintroduit une demande de mise en liberté provisoire (Lp) auprès de la Chambre d’accusation. Le maire socialiste, en compagnie de ses 8 autres co-accusés ont, après avoir vu leur première demande rejetée par le Doyen des juges, se sont résolus à se tourner vers cette Cour pour humer l’air de la liberté, même si c’est relatif.

Mais, ses partisans eux, lient la perception de la justice à la décision du juge de la Chambre d’accusation. En effet, de l’avis du Premier adjoint au maire de la Médina, Abdoulaye Martin Samb, «la justice doit prouver sa neutralité et son impartialité dans le  de cas Bamba Fall. Et jusqu’à preuve du contraire, nous allons espérer que la justice va faire son travail », martèle-t-il. Et ce «travail », est pour lui, l'accord de la Lp à leur édile.

Bamba Fall et 8 autres jeunes socialistes sont incarcérés actuellement à Rebeuss, et sont accusés de coups et blessures volontaires, destruction de biens appartenant à autrui, association de malfaiteurs entre autres dans l’affaire du saccage du siège du Parti socialiste le 5 mars 2016. 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 23 Mars 2017 - 08:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter