Demande de liberté provisoire pour Khalifa Sall: l’ambiance à la Cour suprême (mis à jour)



Au moment où ces lignes sont écrites l’audience a démarré. Les conseils du maire de Dakar dans les liens de la détention depuis le 7 mars dernier, demandent seulement l’application de l’ensemble des normes internationales et de la Constitution sénégalaise qui donnent des droits à Khalifa Sall.

« La Chambre d’accusation reconnait que les motifs n’existent pas », plaide Me Ciré Clédor LY. Le conseil de Khalifa Sall soutient que, sur les accusations, ladite chambre a pêché car « n’ayant pas de motifs valables ». Forte de ce fait, la robe noire demande l’application du droit pour la libération de son client.

Les militants de l’édile de la capitale prévoient un sit in devant ladite Cour. Pour ce qui est de l’ambiance, c’est le calme plat pour le moment devant la Cour suprême. Quelques partisans du maire sont sur place et la présence des forces de l’ordre est plus remarquée.

Les policiers ont repoussé ces militants vers Soumbédioune, signalent nos reporters sur place. 

Dans la salle d'audience, l'Agent Judiciaire de l'Etat (AJE) qui attire l'attention sur les griefs contre l'arrêt attaqué par les avocats de Khalifa Sall, indique qu' « en matière de contradictions, ces avocats sont des champions ». 

Conseil de l'Etat, Me Baboucar Cissé déclare que « tous ces moyens utilisés par les avocats de la défense sont impertinents ». En écoutant les avocats du plaignant, je me demande si ces derniers attaquent l'arrêt de la chambre d'accusation ou l'ordonnance du juge d'instruction. Une caisse d'avance doit se justifier mais Khalifa Sall a produit de fausses factures, de faux PV, il doit rembourser ou cautionner la somme, 1,8 milliard. 

« Nous avons conclu le rejet de tous les recours parce que nous avons considéré que les moyens invoqués sont irrecevables », sert le Procureur. 

A noter que les partisans de l'édile de Dakar, des femmes pour la plupart, qui se trouvent dans la salle sont de blanc vêtus. 

Affaire à suivre. 


 


Vendredi 21 Juillet 2017 - 14:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter