Demba Ciré Bathily, avocat de Karim, «je regrette qu’on ait violé la présomption d’innocence»

Pas du tout content de la sortie du procureur spécial, Alioune Ndao qui accable son client, Demba Ciré Bathily a regretté le viol de la présomption d’innocence.



Demba Ciré Bathily, avocat de Karim, «je regrette qu’on ait violé la présomption d’innocence»

«Je regrette qu’on ait violé la présomption d’innocence et que sous le prétexte d’une déclaration, on en soit à une campagne auprès de l’opinion. Nous n’avons cessé de rappeler que nous sommes dans un dossier judiciaire et dans un dossier judiciaire, il y a des règles. Sans même le dire, on a essayé de dévoiler des éléments qui relèvent de l’enquête en donnant  des mécanismes de montages», s’est plaint l’avocat sur les ondes de la RFM.

Poursuivant ses propos, Demba Ciré Bathila a montré la voix à suivre au procureur.

«Je pense que lorsque vous voulez faire une communication sur l’intégralité de votre dossier, dîtes voici ce que j’ai dit et sur chaque point que j’ai dit, voici ce que l’on m'a dit. A partir de ce moment, on peut admettre qu’on est dans une communication objective», a-t-il précisé.



Mardi 16 Avril 2013 - 23:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter