Démolition de maisons à Gadaye-Guédiawaye: Chaudes empoignades entre victimes et le promoteur immobilier

On a frôlé le pire samedi à la cité Gadaye de la banlieue dakaroise (Guédiawaye). Des propriétaires de maisons démolies ont, en effet, failli en découdre avec des agents du promoteur Babacar Fall, dit Mbaye Fall, par ailleurs, responsable de la société Technologies 2000. M. Fall avait envoyé ses agents sur le site pour y procéder à une inspection. Mais, les victimes de destruction des concessions se sont opposées catégoriquement à la visite des agents du promoteur immobilier sur le site. Les deux parties se disputent la propriété légitime dudit site.



Démolition de maisons à Gadaye-Guédiawaye: Chaudes empoignades entre victimes et le promoteur immobilier
A en croire Ibrahima Diop, se disant procurataire spécial de la famille Ndiobène de Yeumbeul, le site appartient plutôt  aux propriétaires de maisons démolies et non au promoteur immobilier, Babarcar Fall. M. Diop soutient toutefois que le dossier reste encore devant la justice. «Il est hors de question que M. Fall dispose du terrain. Les deux parties en contentieux ont été en procès. Mais, la justice n’a pas encore définitivement tranché sur la question. Par conséquent, M. Fall doit attendre», a laissé entendre samedi Ibrahima Diop. Celui-ci affirme cependant croire dur comme fer que le terrain a été vendu en bonne et due forme par les victimes de démolition des concessions.
 
Ousmane Thiam, chargé de communication du collectif des propriétaires de maisons lésés, abonde dans le même sillage et déclare être disposé à payer de leurs vies pour défendre leur bien et surtout obtenir une indemnisation financière. «Nous n’autoriserons personne, fut-il, le promoteur Babacar Fall, à mettre les pieds sur le site. Quitte même à y laisser nos vies. Puisque l’affaire est pendante, on doit laisser la justice se prononcer définitivement», indique le chargé de communication du collectif.
 
Le député, Seydina Fall, dit Bougazali, a exprimé son soutien aux victimes et désapprouve l’attitude du promoteur immobilier. Le parlementaire de l’alliance pour la République (Apr) envisage de saisir les autorités étatiques, notamment, le chef de l’Etat, Macky Sall, aux fins d’intervenir.
 
 Quant au promoteur immobilier incriminé, Babacar Fall, dit Mbaye Fall, il a battu en brèche les accusations des propriétaires de maisons démolies et revendique la paternité légitime du site en brandissant des documents administratifs à l’appui. Il dit avoir acquis légalement le terrain auprès des représentants légitimes de la famille Ndiobène de  Yeumbeul. Aussi, lâche et menace : «Je laisserai personne piétiner mes droits. Il n’y a pas de dossier pendant devant la justice. Le contentieux a été vidé. Les victimes feraient mieux de s’en prendre à leurs vendeurs de terrains, notamment, Ibrahima Diop»,
 
Joint par téléphone, Sa Thiané Diop, membre de la famille Ndiobène et frangin à Ibrahima Diop, a démenti son frère et donne raison au promoteur immobilier, Babacar Fall, dit Mbaye Fall, par ailleurs, propriétaire de la société Technologies 2000.

Vieux Père NDIAYE (Banlieue Dakar)

Lundi 3 Février 2014 - 11:55




1.Posté par malijet le 03/02/2014 16:53
Le pauvre n'a jamais raison, c'est connue ça.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter