Départ d'Abdoul Mbaye: Macky accepte que « deuk bi dafa macky » !



Départ d'Abdoul Mbaye: Macky accepte que « deuk bi dafa macky » !
Le chef de l’Etat n’apprécie pas du tout le slogan trouvé par des sénégalais pour exprimer les difficultés du pays. Toutes les difficultés du pays sont résumées aujourd’hui dans le slogan « deuk bi dafa macky ». Un véhicule qui tombe en panne « dafa macky », un salaire qui tarde à tomber « dafa macky », un réseau d’une banque en panne et qui bloque les clients « dafa macky » et quand les femmes qui se débrouillent  au marché, dans les salons de coiffure et autres secteurs informels, ont du mal à joindre les deux bouts, elles  font un clin d’œil à la Première dame en ajoutant « deuk bi dafa macky ba marième ».

Le chef de l’Etat très touché par cette appréciation négative de la gestion des affaires publiques s’est défendu en avançant même que le pays n’a jamais été aussi liquide et que c’est l’argent sale qui ne circule pas il a même au moment de recevoir le rapport de l’Ige souligner qu’il y a une tendance à dire que « deuk bi dafa macky » mais il y aura beaucoup de rigueur dans le contrôle. Son Premier ministre de dire dernièrement à l’endroit de ceux qui soutiennent que « deuk bi dafa macky », l’argent distribué c’est fini !

En limogeant son Premier ministre, le chef de l’Etat donne raison aux sénégalais qui soutiennent que « deuk bi dafa macky », autrement dit ça ne marche encore, c’est tout. On ne change pas une équipe qui gagne, du moins pour faire dans la politique politicienne, ce qui n’est pas pour le moment l’attitude du président qui a réaffirmé plusieurs fois sa volonté de satisfaire les préoccupations des sénégalais. Macky Sall n’est pas satisfait, les sénégalais aussi, il change d’équipe.

Sa volonté de rupture va réapparaître dans le choix du futur chef du gouvernement, attendons, c’est une question d’heures.


Dimanche 1 Septembre 2013 - 17:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter