Départ d'Abdoul Mbaye: le débat fait rage à BBY où Serigne Mansour Sy Djamil se lâche sur le président Sall

Le départ d’Abdoul Mbaye de la Primature installe la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) dans le doute. Serigne Mansour Sy Djamil qui n'est pas du tout content, affiche sa position claire et précise sur la question. Le leader de Bës du Niakk laisse entendre que le président Sall vient de commettre une erreur. « On ne lui a pas donné suffisamment de temps pour qu’il montre ses preuves »tait une chance » lâche-t-il avant d'assèner, « Abdoul Mbaye était une chance pour le président Macky Sall, il était le meilleur atout pour le Sénégal ».



Départ d'Abdoul Mbaye: le débat fait rage à BBY où Serigne Mansour Sy Djamil se lâche sur le président Sall
Mansour Sy Djamil qui est d’avis qu’ « Abdoul Mbaye le Pm fraîchement limogé était le meilleur atout pour le Sénégal », ne manque pas de préciser.

« C’était une chance pour le président Sall. C’est un véritable homme d’Etat. Il est talentueux, intelligent a une parfaite maîtrise des dossiers. J’ai un faible pour ce gosse. Je regrette son départ. J’aurai préféré qu’il reste beaucoup plus longtemps pour ramener les équilibres macro-économiques ».

Autant de raisons selon le leader de Bës du Niakk qui martèle qu’« il avait toutes les capacités pour réussir sa mission ».
Malheureusement, « on ne lui a pas donné suffisamment de temps pour qu’il montre ses preuves », dit Mansour Sy Djamil qui revient ainsi sur son appréciation première à savoir que « le Sénégal  n’avait pas besoin de banquiers » affichée avant sur les colonnes du journal « l’observateur » où l’allié coupe la poire en deux et promet son soutien à la remplaçante d’Abdoul Mbaye.
« Aminata Touré, je la connais. On était ensemble dans la campagne électorale 2012. J’ai mesuré ses compétences. Je sais ce qu’elle est en mesure de faire. Ce qui m’a le plus marqué chez elle, c’est son passé de gauche qui est le symbole de la générosité. Etant jeune, elle avait tout laissé pour se consacrer aux partis clandestins. En plus, elle a une expérience internationale. Je sais qu’elle n’a pas encore dévoilé toute sa compétence. Nous la soutiendrons… », conclut-il. 


Lundi 9 Septembre 2013 - 12:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter