Départ de Thierno Bocoum du Rewmi : La face cachée d’une démission

Depuis ce mercredi, Thierno Bocoum n’est plus membre du parti Rewmi. Cette démission du désormais ex- responsable de la communication du parti d’Idrissa Seck, pour «convenance personnelle», est l’aboutissement d’un processus enclenché depuis les investitures pour les élections législatives de 2017.



Départ de Thierno Bocoum du Rewmi : La face cachée d’une démission

La page du « Rewmi » est définitivement tournée pour Thierno Bocoum qui a décidé de quitter le «navire orange» ce mercredi pour «convenance personnelle». Cependant, derrière cette explication des moins «diplomatiques», se cachent d’autres raisons.
 

En effet, depuis les investitures pour les élections législatives de 2017, le feu couvait au sein du parti d’Idrissa Seck. Car, malgré le travail reconnu par de nombreux Sénégalais que Thierno Bocoum a abattu dans la 12e Législature, son nom a été zappé des listes de la coalition Mankoo taxawu  Senegaal dont été membre son parti, en faveur de jeunes d’autres partis de cette entité.
 

En outre, Thierno Bocoum qui a le vent en poupe a décidé d’exploiter cette opportunité à fond. Car, comme nous l’apprend «L’As», le désormais ex-compagnon d’Idrissa Seck est apprécié par de beaucoup de Sénégalais du fait de son sens de la mesure et de la pertinence dans ses interventions.
 

Tout est-il que M. Bocoum a décidé de lancer une plateforme pour urne «alternance générationnelle» au Sénégal.


Ousmane Demba Kane

Jeudi 5 Octobre 2017 - 10:36




1.Posté par mayday le 05/10/2017 15:22
L'alternance générationnelle est une utopie, ce n'est pas un greffon qui prend automatiquement, elle ne se décrète pas elle se secrète. Les dernière élections l'ont encore démontré, les jeunes loups l'ont appris à leur dépens. Le comportement de Macky (waxwaxet, reniement,corruption , mal gouvernance etc..)a rendu les sénégalais sceptiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter