Départ du Pds : Abdoulaye Baldé, accusé de haute trahison par ses pairs de Ziguinchor

Des libéraux de Ziguinchor sont entrés depuis vendredi en rébellion contre Abdoulaye Baldé, qui avait annoncé son départ du Pds. Ils l’accusent de haute trahison et lui demandent de quitter la mairie qu’il dirige depuis le mois d’avril 2009.



Départ du Pds : Abdoulaye Baldé, accusé de haute trahison par ses pairs de Ziguinchor
Les frondeurs sont dirigés par le conseiller municipal Alphousseyni Touré, assistant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, n’ont pas été tendres avec celui qu’ils appellent depuis hier vendredi, le « faux frère », le maire Abdoulaye Baldé.

« Le départ d’Abdoulaye Baldé du Pds est une attitude inélégante et irresponsable. Baldé a abandonné le parti en plein combat pour une ambition personnelle », dira M. Touré, selon le journal « L’Observateur ». 

« Il (Abdoulaye Baldé) ne doit son ascension qu’à un seul homme, le Président Abdoulaye Wade. En guise de récompense, Baldé n’a rien trouvé de mieux que de trahir notre parti et notre secrétaire général national, au motif qu’il ne lui a pas été donné les moyens de sa politique ».

Plus loin M. Touré ajoute : « Il s’est auto-exclu du Pds. Baldé doit s’assumer pour être conséquent avec lui-même. C’est la raison pour laquelle nous lui demandons solennellement de démissionner de la mairie de Ziguinchor pour se consacrer à son parti imaginaire ». « Tout  le monde sait qu’Abdoulaye Baldé est dans une logique de transhumance vers l’Apr/Yakaar », selon le conseiller municipal Alphousseyni Touré. 


Samedi 7 Avril 2012 - 15:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter