PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Départ du Pds de Manko: les précisons des libéraux

Suite au clash qui guette la coalition Mankoo Taxawu Senegaal, le Parti démocratique sénégalais (PDS) a tenu à apporter sa part de vérité en déclarant qu’il n’a pas encore quitté ladite coalition, d’autant plus les discussions vont se poursuivre.



Départ du Pds de Manko: les précisons des libéraux
«Le Mankoo avait mis en place une commission composée de : Oumar Sarr du PDS, des amis de Khalifa, Cheikh Bamba Dièye,  Mansour SY Djamil, Idrissa Seck, Modou Diagne Fada, Mamadou Diop Decroix,  Mamadou Lamine Diallo TEKKI  et de Pape DIOP de BGG», informe le communiqué des libéraux parvenu à la rédaction de Pressafrik.

Cette commission mise en place,  3 candidats se sont présenté pour briguer la tête de liste nationale da la coalition à savoir Oumar Sarr, Serigne Mansour Djamil et Khalifa Sall. Dans l'optique de faire valoir la démocratie, un vote a été initié pour départager les candidats. Lequel vote a octroyé au maire de Dakar 4 voix (celles d’Idrissa Seck, Malick Gackou, Cheikh Bamba Dièye et les amis de Khalifa).

Quant au Pds, il a avait acquis les votes de Pape Diop, de Mamadou Lamine Diallo, Mamadou Diop Decroix et de Oumar Sarr tandis que Mamadou Diagne Fada s’était abstenu, là où Serigne Mansour Sy n’a récolté que sa propre voix.

Les deux tendances, Oumar Sarr et Khalifa Sall ayant le même nombre de voix, les camarades de Me Wade précisent qu’ils sont toujours dans les dispositions de sauver la coalition de l’opposition «qui a été lancée par Me Abdoulaye Wade », et qui a noté «l’implication personnelle du Coordonnateur Oumar Sarr et du candidat Karim Wade».

Toutefois, si les discussions n’aboutissent pas, le PDS se réserve le droit de mettre sur pied une nouvelle coalition avec les partis avec lesquels il est sur la même longueur d’onde.

Ousmane Demba Kane

Lundi 29 Mai 2017 - 09:42




1.Posté par Leuk le 29/05/2017 16:10
Ensemble nous gagnerons largement!
Désunis nous perdrons lourdement!

Déjà la situation de confusion actuelle est de nature à redonner plus d'espoir au camp du pouvoir.
Et le plus grand risque est la Démobilisation de l’Électorat.
Et Macky serait roi devant lequel tout le monde devrait s'agenouiller !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter