Département de Podor : Analyse statistique et politique des législatives de 2017



Le champ politique est un domaine où se jouent des rapports de forces  pour la conquête et la conservation du pouvoir. Ainsi, s’il est vrai que toutes les phases de ce jeu ne sont pas à mettre sur le même plan, au regard d’une éthique politique traduite doublement en éthique de conviction et de responsabilité, il est également vrai que l’on se trouve, ici, à l’articulation de ce que sont les deux forces qui animent la vie politique : l’idéal des fins  (le politique) et la mise en œuvre des moyens pour les atteindre (la politique).

Sous ce rapport, le Cadre de Concertations pour le Développement de l’IleAMorphil(CCDIAM), sous la houlette de son Président Abdoulaye Elimane DIA, s’est fortement et particulièrement distingué  dans cette campagne électorale des législatives de 2017. Cela,  à travers la mise  en œuvre d’une importante Caravane politique composée de l’ensemble des responsables politiques significatifs de  cette partie du Département de Podor.

C’est ainsi que ladite Caravane, de par son envergure suffisamment représentative de toutes les collectivités territoriales dans le Département , a sillonné  l’ensemble des villages de Diattar à Dounguel, avec  deux méga meetings  à Darahaleybés et à Dounguel , au cours desquels  les principaux responsables du Comité  électoral départemental  ont marqué de leur présence, en magnifiant le travail de proximité politique entrepris par le CCDIAM , sous l’impulsion de son leader qui n’a  ménagé aucun effort pour  offrir à son Excellence le Président de la République  Macky SALL , une  victoire éclatante au soir du 30 juillet 2017.

C’est  dans cette dynamique  unitaire  que le CCDIAM s’est déployé  pour  porter son discourssur l’impérieuse nécessité de  rendre à César  ce qui appartient à César , notamment  par un devoir de loyauté  et de réciprocité  à l’endroit du Président Macky SALL ,  dans son engagement  à désenclaver l’Ile à Morphil   à travers  le démarrage effectif des travaux de la Route Alouar – Saldé , ainsi que  la mise en service de la dorsale électrique de Pathé Gallo à Cas-Cas.

Cette communication politique  de haute portée persuasive, adossée  à de fortes convictions fondées sur la crédibilité d’un engagement fermement  tenu par le Président Macky SALL , a permis une forte adhésion des populations  dont l’expression des suffrages au profit de la liste BENNO BOKK YAKAAR  se dessinait indubitablement.

Percevant bien ce message, le seul  objectif pour le  CCDIAM  consistait, dès lors,à  mobiliser et encadrer  les électeurs dans la  mise à leur disposition des différents documents afférents à l’acte de vote pour  permettre une large victoire à l’issue du scrutin.

Au décompte final, la liste BENNO BOKK YAKAAR, sur l’ensemble des bureaux de votes recensés dans  toute l’Ile à Morphil,   a triomphé de belle manière et sans commune mesure avec un taux moyen d’environ 83%, après dépouillement.  Avec même des pics allant jusqu’à  96% dans certains villages comme la Commune de DEMETTE.

C’est fort de cet important résultat engrangé par le CCDIAM  et qui nous place  au premier rang  dans les performances,  réalisées  par  la liste BENNO BOKK YAKAARau niveau national et  sur toute l’étendue du Département de Podor avec près de74% des suffrages valablement exprimés en sa faveur, qu’une analyse statistique et politique s’impose afin de faire ressortir le rôle du CCDIAM dans l’atteinte de  ce score.
En effet, le taux de 83% réalisé par le CCDIAM ,devrait se mesurer à l’aune de la forte implication de Abdoulaye Elimane DIA  qui a  investi considérablement tant en moyens financiers que matériels pour permettre au Président Macky SALL d’avoir une majorité confortable et qualifiée afin de poursuivre le désenclavement de l’Ile à Morphil et son électrification complète , en vue d’installer cette zone écologique à fort potentiel hydro agricole  dans un développement socioéconomique  durable.

Sous ce rapport, nonobstant l’état de cette zone fortement écologique et malgré les nombreuses contraintes géophysiques liées à l’accès très difficile des électeurs aux différents bureaux de vote ,surtout en période d’hivernage, sans oublier la non disponibilité de leurscartes d’identité biométriquespour une masse critique d’ électeurs régulièrement inscrits , le taux de participation sur toute l’Ile à Morphil  avoisine 56 %  , comparativement  au taux départemental qui est sensiblement  le même .

C’est dire que l’interprétation statistique de la performance réalisée, analysée sous l’angle de la contribution pondérale du taux de 83% dans l’Ile à Morphil , comparativement au pourcentage départemental de 74% , réside dans la démonstration qui a eu un effet de lissage et d’entrainement à l’effet de croissance  par la loi des moyennes pondérées  à partir des fréquences-pourcentages cumulés. Simplement dit, l’Ile àMorphil  a permis au  département de Podor de tirer à la hausse  la performance électorale.

Ainsi, l’étude qualitative et quantitative  des différents résultats, montre à suffisance que dans la partition du Département de Podor en deux  circonscriptions électorales, l’Ile à Morphil et le reste ,  la corrélation statistique entre les intentions de votes favorables au Président Macky SALL et les autres listes en compétition reste très forte dans l’Ile  et assez  bonne  pour le reste du département.
Ce qui justifie mathématiquement le bonpourcentage  de 74% favorables à la Coalition BENNO BOKK YAKAAR, obtenu dans TOUT le Département, soit environ 79000 voix sur la base d’un total de près de106 555 suffrages valablement exprimés.

Cette lecture politique des résultats analysés statistiquement,découle d’une analyse fine basée sur l’histogramme des pourcentages de suffrages favorables au Président Macky  SALL, corrélés aux intervalles de confiance  extraits des grappes de suffrages valablement exprimés  sur toute l’étendue du Département de Podor.

Par ailleurs, la déperdition observée dans la faiblesse du taux de participation à ces élections législatives dans le département de Podor, réside aussi dans l’appréciation du calcul de la variance comme écart à la moyenne,  exprimant ledit taux, suite à la radioscopie statistique  de la carte électorale du Département  évaluée à près de 191000  électeurs potentiels dont près du tiers se trouve dans l’Ile à Morphil.

C’est fort de toutes ces considérations  d’ordre statistique  à  incidence éminemment  politique que le CCDIAM , sous la conduite éclairée de son Président,  félicite  les principaux responsables politiques du département  de Podor  pour la victoire éclatante obtenue dans l’unité des cœurs  et dans l’action.
 Par la même occasion ,le CCDIAM , adresse aussi  ses vifs remerciements à toutes les populations de l’Ile à Morphil pour leur loyauté et fidélité à son Excellence le Président Macky SALL ,sans oublier les impétrants à la fonction d’honorables députés , en fondant l’espoir qu’ils  auront la lourde mission de veiller au développement socioéconomique du département dans une cohérence territoriale viable qui  augure des lendemains  meilleurs.

D’ores et déjà, cette importante victoire  de la  coalition BENNO BOKK YAKAAR n’est rien d’autre que la rampe de lancement qui met  le CCDIAM en ordre de bataille pour l’élection présidentielle de  2019  au sortir de laquelle, celle-ci  verra la consécration de son Excellence le Président Macky SALL pour  un  deuxième mandat afin que le désenclavement de l’Ile à Morphil  soit effectif et s’accompagne de partenariats gagnant-gagnants dans l’exploitation de ses nombreuses potentialités hydro-agricoles.

Mamadou Ndiaye DIA, Chargé de Programme à la Commission nationale pour l’UNESCO

Samedi 5 Août 2017 - 10:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter