Dépénalisation des délits de presse: Pour Moustapha Guirassy, les députés n’ont rien compris



Dépénalisation des délits de presse: Pour Moustapha Guirassy, les députés n’ont rien compris
Le Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement du Sénégal, Moustapha Guirassy qui est le porteur du projet sur la dépénalisation des délits de presse est d’avis que les députés n’ont pas compris le projet. «C’est vraiment ne pas comprendre ce que c’est la dépénalisation du délit de presse» a-t-il dit sur les ondes de la Rfm avant d’expliquer: «ce n’est pas l’impunité, c’est d’autres formes de sanctions beaucoup plus pertinentes pour protéger aussi bien le citoyen, le journaliste, l’entreprise de presse mais aussi en accentuant sa responsabilité, en mettant l’accent sur son sens de la responsabilité».

Pour lui, la dépénalisation du délit de presse n’est pas du tout l’impunité, beaucoup le comprenne comme cela, c’est malheureux. Mais aujourd’hui, soutient-il, «le consensus que nous avons pu avoir avec les journalistes eux même, les patrons de presse, le gouvernement, je pense que ce serait dommage que certains députés refusent de voter cette loi».

Moustapha Guirassy de signaler que «presque beaucoup de pays qui nous entourent ont pu dépasser ce cap. Je prends par exemple le cas du Niger».


Mardi 7 Juin 2011 - 15:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter